Netanyahou s’apprête à convoquer le cabinet pour approuver le plan du ministère de la Santé, qui cherche à réimposer des restrictions majeures à la circulation; les restaurants et les cafés resteront ouverts avec un nombre restreint de convives; les plages pourront rester ouvertes avec des heures d’ouverture limitées.

Ynetnews 

Le gouvernement israélien cherche à fermer à nouveau des gymnases, des bars, des discothèques et des synagogues alors que le nombre de cas de coronavirus dans le pays continue de monter en flèche à la suite de la réouverture à grande échelle de l’économie en mai.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu devrait convoquer le cabinet des coronavirus lundi après-midi pour approuver le plan présenté par le ministère de la Santé, bien que certains changements puissent être apportés à la dernière minute.

Les événements et spectacles culturels seront également interrompus une fois de plus et les parcs seront fermés au public. Les plages ne seront pas fermées mais les amateurs de plage seront limités à certaines heures.

Les restaurants et les cafés, tout en restant ouverts, seront limités à 20 convives à l’intérieur des locaux et 30 dans les espaces en plein air.

Les Yechivot  resteront ouvertes. Selon Channel 12, les Yechivot, qui regorgent souvent d’étudiants, figuraient à l’origine sur la liste des sites à fermer dans le cadre des nouvelles mesures. Mais la menace du député du judaïsme de la Torah unie Moshe Gafni de quitter le gouvernement a conduit à leur retrait de la liste.

Le gouvernement devrait également réimposer une limite sur le nombre de passagers dans les transports publics, avec pas plus de 20 personnes autorisées dans les bus.

Le professeur Eli Waxman, chef de l’équipe d’experts qui conseille dimanche le Conseil de sécurité nationale, a déclaré aux ministres que si des restrictions « dramatiques » à la circulation ne sont pas imposées rapidement, dans deux semaines, le nombre de malades sera si élevé qu’un autre un verrouillage à l’échelle nationale serait inévitable.

Waxman a également conseillé de fermer les plages et les parcs publics dès que possible. « Partout où il y a des rassemblements, il y a danger. »

« Bien sûr, les restaurants seront fermés, les choses que Waxman a présentées sont dramatiques, nous sommes sur le point de sévères restrictions », a déclaré un ministre après la réunion.

 

Le nombre de cas confirmés de coronavirus en Israël atteint 30 000

Le Centre national d’information et de connaissances sur le coronavirus et le ministère de la Santé ont tous deux signalé que le nombre de cas confirmés de COVID-19 s’élève désormais à 30 162.

Le centre, qui fait partie de l’unité de renseignement de Tsahal, a également rapporté que 817 personnes avaient été testées positives pour le coronavirus dimanche seul. Au moins 17 752 tests ont été effectués, plaçant le taux d’infection à 4,6%, légèrement en dessous du taux de contagion signalé un jour plus tôt. Dimanche, le taux de contagion s’est établi à 5,2%, le plus haut depuis deux semaines.

Le rapport indique que le nombre de décès liés au coronavirus en Israël est passé à 332, après le décès d’un patient de 78 ans souffrant de problèmes de santé sous-jacents au centre médical Hillel Yaffe à Hadera.
Le ministère de la Santé a déclaré que le nombre de patients dans un état grave est passé à 89, dont 32 personnes ont besoin d’un ventilateur. Le nombre de patients actifs est passé à 11 856.

Le ministère a ajouté que 332 patients sont actuellement traités à l’hôpital, les autres combattant le virus à domicile ou dans des hôtels, qui ont été transformés en « centres de récupération des coronavirus ».
Le nombre d’Israéliens actuellement en quarantaine est passé à 40 250 après l’entrée en vigueur jeudi de l’ordre autorisant le suivi par téléphone des porteurs de coronavirus confirmés par le Shin Bet.

%d blogueurs aiment cette page :