Depuis plusieurs mois, la communauté ‘Habad de Guilo s’est préparée à élire un Rav à sa tête, suite aux besoins croissants de la centaine de familles qui la compose, à ce jour (la communauté ‘Habad de Guilo est l’une des plus importantes communautés ‘Habad de Jerusalem). C’est le Rav Shaul Sillam, qui faisait depuis vingt ans office du Rav de la communauté, qui a été élu. 

Le Beth ‘Habad, et la communauté ‘Hassidique de Guilo, convient les habitants de Jérusalem et de ses environs, à venir se joindre à la cérémonie de prise de fonctions du Rav Shaul Sillam, s’est tenu samedi 15 février 2020,  Motsaé Chabbat Parachat Yitro au Beth ‘Habad de Guilo, Re’hov Yefeh Rom 2, Jérusalem.

Cette cérémonie a eu lieu agrémentée de la présence de nombreux Rabanim, dont les Rabbanim du Beth Din Rabanei ‘Habad en Israel, des Rabbanim des communautés environnantes, de Machpi’im, de Chlou’him, ainsi que de ‘Hassidim ‘Habad de Guilo et des environs.

Le Rav Shaul Sillam, qui remplit déjà un grand nombre de fonctions, dont celle de conférencier a la Michlala de Jerusalem, celle de professeur en Sciences physiques, ainsi et surtout que celle de Roch Yéchiva de la Yéchiva francophone Daat Menahem et membre des Rabanim du Centre de Halakha ‘Habad, est l’auteur de plusieurs livres de Halakha, ses livres ayant reçu l’approbation de sommités, parmi lesquelles le Rav Mordekhaï Chmouel Ashkenazi Zal, le Rav Zeev Dov Slonim, le Rav Lévi Yits’hak Raskin, le Rav Yossef Yits’hak Vilshensky, le Rav Touvia Bloï, le Rav Ovadia Yossef Zal, le Rav Elyahou Bekchi Doron, le Rav Chlomo Moché Amar, le Rav Zalman Ne’hamia Goldberg, et le Rav Elyahou Schlesinger …

Les activités grandissantes de la Yéchiva Daat Menahem comprennent des cours quotidiens de Halakha et de ‘Hassidouth, qui sont retransmis à des milliers de personnes à travers le monde.

 

Le Rav Shaul Sillam est né en Nissan 5726 (1966) à Meaux (77). Alors qu’il a 5 ans, ses parents ses trois sœurs et lui s’installent à Paris. La rencontre avec ‘Habad a lieu en 1972, au Talmud Torah de Montreuil, ouvert depuis peu par le Rav Chmouel Azimov Zal et son père le Rav Hillel Zal. Les jeunes enseignants qui y enseignent: le Rav Ne’hamia Lewin, le Rav Binyamin Mergui ainsi que le Rav Eliézer Arnauve, qui compteront parmi les futurs cadres Loubavitch de Paris, veillent à communiquer l’attachement inconditionnel au Rabbi, qu’hérite alors par leur mérite, le jeune Shaul.

En 1983, bac en main, Shaul Sillam fait son Alya avec sa famille, qui s’installe à Guilo, quartier sud de Jerusalem. Pour sa part, il étudie au Technion de ‘Haifa, d’où il sort en 1987, avec le diplôme d’ingénieur en aéronautique et un prix d’excellence. Il sert ensuite dans Tsahal dans la recherche en aérodynamique appliquée en tant qu’officier de l’armée de l’air.

Il se marie en 1991 avec Ruth Cohen, alors étudiante à Beit Rivkah. Il sort du service régulier dans Tsahal en 1993, pour accomplir un vieux rêve: celui d’étudier la Torah, ce qu’il fait 11 ans durant. Pour sa Parnassa, il enseigne les mathématiques, les sciences physiques ainsi que la chimie, et prépare au bac de jeunes lycéens dans différents lycées francophones d’Israel.

C’est à Beit-El en Samarie qu’il débute ses études Talmudiques. En 1999, il reçoit la Semikha Yoré-Yoré du grand rabbinat d’Israel, ainsi qu’un diplôme d’enseignant en Bible et en Torah orale de l’institut Lifchitz. Un an après, le Rav Sillam et sa famille s’installent à Guilo, Jérusalem, et le Rav débute des études de Dayanout au Kollel Or ‘Hevron de Kiryat Arba.

Apres de longues années d’enseignement, le Rav Sillam décide d’ouvrir en 2012, à Jérusalem, une structure de Yéchiva pour jeunes francophones après bac. C’est ainsi qu’il fonde les Institutions Daat Menahem, qui reçoivent très vite une reconnaissance de Massa de l’Agence Juive. Il y est secondé par le Rav Lévi Bisberg. En 2018, il rajoute dans sa structure un Machon Smikha, où enseignent des figures comptant parmi les plus éminents rabbins d’obédience Loubavitch en Israel, notamment le Rav Mikhael Abichid et le Rav Yossef Bitton.

Près de trente Temimim originaires de France étudient aujourd’hui (en pension complète) à Daat Menahem, située au 8 rue Rappaport, au centre de Jerusalem. Quelques dizaines de jeunes et de moins jeunes profitent sur place de cours de très bon niveau, dispensés en soirée, notamment par le Rav Réouven Shayowitz, gendre du Rav Sillam, et quelques centaines suivent les cours diffusés par la Yéchiva sur les réseaux sociaux.

Le Rav Shaul Sillam partage aujourd’hui son temps entre de très nombreuses activités, notamment: la direction de Daat Menahem, le rôle d’enseignant en ‘Hassidout à la Michlala de Bayt Vegan à Jerusalem, l’enseignement de sciences physiques pour le bac à Kfar Maimon. Il est aussi membre actif du Machon Halakha ‘Habad, travaille pour l’Institut académique Sold de Jérusalem, et écrit des ouvrages et des articles de Halakha et de ‘Hassidout pour divers organismes. A la maison, il seconde sa femme Ruth dans l’éducation de leurs treize enfants (que D-ieu les garde!). A ces rôles se rajoute aujourd’hui celui de Rav officiel de la communauté ‘Habad de Guilo qui compte près de cent familles.

 

Abonnez-vous à Hassidout.org par Email

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir tous les nouveaux articles dans votre boite e-mail.

 
Widget not in any sidebars