Nous vous présentons ici un Nigoun spécial de sa composition, pour les prières du Chabbath.

Ce Nigoun extraordinaire était chanté par Rabbi Chalom DovBer (le Rachab) ainsi que par son fils et successeur, Rabbi Yossef Its’hak (le Rayats), lorsqu’ils priaient seuls, avec profondeur et une grande émotion.

C’est le Nigoun n°8 dans le Séfer Hanigounim Habad, interprété ici par le Rav Mena’hem Mendel Amar dans le cadre de son album, « Ga’gou’im » n°5.

 

%d blogueurs aiment cette page :