C’est pour ouvrir le chemin qui conduira au caractère universel du monde, et conformément au message biblique, que Meir Tangi, fondateur et concepteur du célèbre site hebraica.org, vient de lancer un site Internet pour toutes les nations: 7loispourlhumanite.org

Cette campagne s’adresse à tous les citoyens du monde sans distinction d’origine, et explore un sujet peu connu du grand public français : celui des sept lois de Noé que l’humanité se doit de respecter. Elle introduit et stimule la réflexion autour d’un thème métaphysique du Judaïsme : «Qu’en est-il du monde futur et quelle part y avons-nous ?» Ce site est également une invite à une réflexion sur l’éternité de l’homme en tant qu’être également spirituel, puisque créé à l’image de D.ieu. Désormais chacun peut apporter sa part à l’édifice qui mènera l’humanité à entrer dans l’ère messianique.

Le thème des valeurs universelles ou des lois que doivent prôner les nations et respecter, tel qu’il est formulé dans le judaïsme, est exposé ici avec toute l’humilité et l’intégrité qu’il se doit. Il est évident que ce savoir peu connu du public français s’adresse à tous les individus, sans distinction aucune ni d’origine ni de culture.

Cette transmission commune remonte à l’origine du monde et de la civilisation, et s’adresse donc à toute l’Humanité, au-delà donc des frontières, comme des convictions politiques de notre génération actuelle.

Les 7 lois de l’Humanité que nous proclamons sont connues sous la désignation des 7 Lois de Noé ou Noahides. Elles sont à l’origine du code législatif et moral le plus ancien que l’Eternel transmis à Adam et aux hommes dès la genèse de la civilisation, et que Noé instruisit en son temps à ses trois fils, Chem, Ham et Japhèt, les pères fondateurs des nouvelles civilisations naissantes après l’épisode du Déluge, d’où l’expression Noahide.

C’est donc dans le projet collectif que l’homme vive dans une société stable, prospère et juste, conforme à la Volonté divine, que furent données ces valeurs universelles et qu’elles furent à nouveaux ordonnées par Moïse. Elles sont l’instruction de la Volonté divine que l’Humanité se doit de connaître et de respecter.

Elles ont pour principale objectif d’inviter et d’exhorter l’homme à concrétiser son potentiel spirituel le plus élevé, celui d’un être intelligent formé et organisé à l’image de son Créateur, afin que la Lumière de Sa sagesse et connaissance éclaire le monde, tel que l’eau qui emplit les océans.

Ces valeurs universelles, véritable Charte des Nations, sont également le guide le plus moderne et constituent le code civil le plus fiable pour parvenir à la quiétude universelle au quelle le monde aspire et parviendra : ” Il arrivera, à la fin des temps, que la montagne de la maison du Seigneur sera affermie sur la cime des montagnes et se dressera au-dessus des collines, et toutes les nations y afflueront “.

Effectivement, en ce début du XXIème siècle, il est indéniable que les nations aspirent à la stabilité et à la cohésion entre les hommes et les peuples. Car dans une Humanité unie où respirent la foi, la justice et la fraternité, il n’est plus envisageable que les conflits, les profits personnels et les rivalités sociales soient les seules et éternelles issues.

Il est même certain que l’intention avouée de la création du monde par D.ieu est que les hommes y résident en harmonie et en paix : ” Car ainsi parle l’Eternel, le Créateur des cieux, qui a formé, façonné la terre, qui l’a affermie, qui l’a créée non pour demeurer déserte mais pour être habitée “.

Il est donc assuré, évident et plus opportun que cessent les conflits territoriaux, l’individualisme, l’arrogance, l’usage de la diffamation, voir l’indifférence des uns envers les autres. Il serait même préférable et salutaire de cultiver l’amour envers le Créateur à qui nous devons tous la vie et d’élever ainsi l’homme à accomplir sa vocation spirituelle en tant que sociétaire de la création du monde. Afin que notre civilisation s’ouvre à une ère nouvelle où régneront la reconnaissance de l’Eternel, Son Unicité, le respect des droits et des biens, dans un monde où l’âme n’aura de cesse de s’élever dans la connaissance.

Néanmoins il est vrai que ce ne sont pas les théories et les doctrines qui manquent aux penseurs du mondialisme ou de l’universalisme, que ce soit depuis les instigateurs de la Tour de Babel à nos jours. Cependant, combien faudra t-il encore de croyances, d’agitations des peuples pour que finalement l’Humanité demeure identique à elle-même : ” Vanité des vanités, tout n’est que vanité “, affirmera le Roi Salomon. Ce serait plutôt le véritable et l’authentique chemin à suivre qui fait défaut. Il faut toutefois constater au regard de l’histoire que les hommes restent toujours sensibles à l’idée d’un avenir commun meilleur, bien qu’ils soient face à leurs désillusions d’y parvenir un jour. Cependant pour ce faire et face à ce défi historique, plusieurs associations internationales et hommes politiques se sont engagés autour d’une campagne d’information d’intérêt public relative aux 7 lois pour l’Humanité, des valeurs universelles à l’intention de tous les citoyens des États du monde.

En parallèle, ce site expose les concepts fondamentaux relatifs à l’élévation spirituelle de l’homme, de même qu’il invite l’homme à la réflexion sur la notion d’éternité du monde. La véritable dimension d’éternité ne se réalisera que lors de l’avènement de l’ère messianique, lors de la révélation du Messie, conférant une régénérescence à tous les êtres humains. Dès lors, l’Humanité sera occupée à la connaissance de D.ieu et ne formera plus qu’une seule nation. Elle assistera à la fin de l’obscurité et à la disparition de la mort : ” L’Eternel anéantira la mort à tout jamais et fera sécher les larmes sur tout visage…”. (3)

Certes, un tel sujet pourrait se voir objecter que la foi en D.ieu est une affaire personnelle, qu’il existe d’autres théories sur l’origine du monde. Finalement dans cette perspective, la foi en l’histoire du monde et de l’homme ne se résumerait qu’à travers des variations de mode de pensée et de croyance, livrée aux spéculations des idéologues et scientifiques. Il semblerait que ce monde ne soit ni plus ni moins qu’un grand corps où construire et détruire, où ordre et désordre ne sont que des usages universels. En définitive, la vie des hommes ne serait faite que d’apogées et de déclins au cours desquels des ordres nouveaux déracineraient les principes admis jusqu’alors comme des certitudes, pour le meilleur et pour le pire. Et de toute évidence, le déclin des uns signifierait un monde meilleur pour leurs successeurs, assurés que la justice et la paix étaient les véritables motivations de leurs dominations.

Par ailleurs, il est manifeste que les lois et résolutions imposées par l’homme seul n’ont pas suffi pour maintenir une humanité en paix, juste et fraternelle. L’homme doit reconnaître ce qui le transcende et comprendre que le monde ne saurait se maintenir en paix qu’en faisant siennes les voies de son Créateur : ” Levez les regards vers les cieux et voyez qui les a appelés à l’existence “. (4) En réponse à cette démarche, le Créateur s’engage lui aussi envers tous les hommes : ” Je gratifierai alors les peuples d’un idiome épuré, pour que tous invoquent le Nom de l’Eternel et l’adorent d’un cœur unanime “. (5) A ce jour, bien qu’il existe de nombreux messages de sympathie de la part de chefs d’états à l’égard des 7 lois Noahides, seul le gouvernement des États-Unis a pris l’engagement d’apporter un amendement à sa constitution, instruisant ces 7 lois comme étant la base de l’éthique dans la société moderne. Le point d’orgue fut la résolution du Congrès américain en 1990 d’adopter officiellement ces 7 Lois comme base éthique de l’Humanité (Résolution 104, loi publique 102-14). Depuis, une journée annuelle est réservée au thème de l’éducation nationale et de son amélioration par une méditation quotidienne des enfants des écoles publiques sur l’existence du Maître du monde. Alors, à quand une telle journée de réflexion à l’ONU, au Parlement européen ou au Sénat français ?

Mais un tel monde est-il réaliste et envisageable ? Les faits parlent d’eux-mêmes : cette même humanité qui au siècle passé a investi tant de vigueur et d’espoir pour marcher les yeux fermés derrière des dirigeants qui l’ont entrainé dans des guerres partisanes et barbares, ce même monde a été l’objet de profondes mutations lors de la seconde moitié du même siècle. Désormais, l’humanité est parvenue à reconnaître que la justice, la liberté et la fraternité sont des valeurs divines qu’il convient de plébisciter. Certes, le chemin requiert encore l’investissement de chacun par le biais de nombreux efforts, mais le but à atteindre est plus proche qu’il n’y parait. Une petite action, de la part d’une seule personne, peut faire pencher le monde entier du côté du mérite et apporter la rédemption. En conséquence, il faut diffuser le fait que chaque bonne pensée, chaque bonne parole, chaque bonne action peut transformer le monde entier. Celui qui conserve cette idée à l’esprit fera, en permanence, tout ce qui est en son pouvoir, quand il le peut, de la manière dont il le peut, car peut-être son accomplissement sera-t-il le bon. Pour ce faire, les nations sont appelées à faire corps autour de la foi dans le Créateur et au respect de Ses 7 injonctions universelles : ” Alors Je ramènerai les nations à une langue pure pour ne servir qu’un seul culte “.

Des milliers d’hommes et de femmes adhèrent déjà à cette vérité intemporelle et éternelle, à cette foi porteuse d’une authentique issue à la crise existentielle de l’homme. La victoire qui mènera à une humanité unie repose assurément sur la foi et la reconnaissance de l’existence du D.ieu Unique, un D.ieu source de toute vie et origine de toute existence. Tel est le défi du XXIème siècle, faire de ce monde une demeure pour D.ieu…

7loispourlhumanite.org

Publicités
WhatsApp CONTACTEZ HASSIDOUT.ORG