Au cours des lamentations traditionnelles récitées lors du jeûne de Ticha Be Av, le Rav Meïr Mazouz a fustigé les coupes budgétaires prévues par le gouvernement dans les garderies et les subventions préscolaires pour les enfants des étudiants de Yéchiva à temps plein, affirmant que cette décision visait à prendre de la nourriture « de la bouche des enfants des écoles religieuses au profit des Arabes.

Le ministre des Finances Avidgor Liberman, qui a proposé de mettre fin à l’inclusion des étudiants de Yéchiva dans la liste des professions éligibles aux subventions pour les garderies et les écoles maternelles, a fait valoir que les coupes faisaient partie d’un programme plus large visant à réduire le déficit massif d’Israël.

Les membres de la coalition, a poursuivi le Rav Meïr Mazouz, « sont les ennemis de la Torah, les ennemis des érudits de la Torah, les ennemis du peuple juif. Ils acheminent de l’argent aux Arabes sans fin, tout en prenant de la nourriture aux enfants religieux qui apprennent la Torah dans les écoles.