Moshe Hersh Deutsch a”h

 

NEW YORK La fusillade s’est achevée à proximité d’une épicerie juive. Dans la soirée, le maire de la ville a affirmé que les suspects avaient « visé le lieu qu’ils ont attaqué », sans toutefois parler d’acte antisémite

Un fusillade a éclaté à Jersey City, dans la banlieue new-yorkaise, à la mi-journée, mardi, après une course-poursuite. Selon les chaînes locales américaines et le New York Times, six personnes sont décédées : un policier, trois civils et deux suspects. Les autorités ont confirmé le bilan quelques heures plus tard.

Aucune raison claire n’a encore été donnée pour expliquer cette fusillade, qui a transformé une zone résidentielle de Jersey City en une scène de guerre pendant plusieurs heures. Dans la soirée, le maire de la ville a cependant indiqué que selon les éléments préliminaires, les deux suspects auraient “ciblé le lieu qu’ils ont attaqué”. La fusillade s’est terminée à proximité d’une épicerie juive, mais le maire s’est gardé, mardi soir, de parler d’acte antisémite.

Les noms des victimes de la fusillade meurtrière d’aujourd’hui dans un supermarché casher à Jersey City ont été dévoilés mardi soir.

Les noms des victimes de la fusillade meurtrière dans un supermarché casher à Jersey City ont été dévoilés mardi soir.

Moshe Hersh Deutsch, 24 ans. Il était le fils de Shalom (Abe) Deutsch de UJO Williamsburg, un leader de la communauté hassidique Satmar.

Mme Leah Mindel Ferencz, 33 ans, a également été assassinée. Elle était mère de trois enfants et épouse de R ‘ Moishe Dovid Ferencz, propriétaire du supermarché casher, et fille de Binyomin Hersh Greenfeld .

Plus tôt dans la journée, Moishe Ferencz s’est entretenu avec le Chalia’h ‘Habad, le Rav Moshe Schapiro, qui fait ses courses au magasin casher.

“Il m’a dit qu’il venait de sortir du magasin pour entrer dans la synagogue à cinq mètres juste avant que cela ne se produise”, a déclaré Schapiro. «Sa femme était à l’intérieur du magasin. Il a dit: «J’espère que ma femme est en sécurité.» »

Un policier a également été assassiné, identifié comme le détective Joseph Seals, un vétéran de la police de 13 ans, mari et père de cinq enfants.

Misaskim travaille en étroite collaboration avec les autorités fédérales, locales et étatiques pour garantir le bon fonctionnement de Kavod Hames.

Le lieu de la fusillade meurtrière d’aujourd’hui à Jersey City a été “ciblé”, ont indiqué des sources mardi soir.

Le maire de Jersey City, Steve Fulop, a déclaré dans un tweet: «Sur la base de notre enquête initiale (qui est en cours), nous pensons maintenant que les tireurs actifs ont ciblé l’endroit qu’ils ont attaqué. En raison d’un excès de prudence, la communauté peut voir des ressources policières supplémentaires dans les jours / semaines à venir. Nous n’avons aucune indication qu’il y ait d’autres menaces. » Steven Fulop

CBS New York a rapporté que les deux suspects des tirs avaient été tués, ainsi que trois civils.

Leurs corps ont été retrouvés dans une épicerie casher sur Bayview Avenue et Martin Luther King Boulevard à Jersey City après une fusillade intense de plusieurs heures avec la police.

Le chef de la police de Jersey City, Michael Kelly, a déclaré que la police pensait que les trois civils tués dans l’épicerie avaient été abattus par les suspects.

Le maire de New York, Bill Deblasio, a tweeté en réponse:
“Cela confirme tragiquement qu’un modèle croissant d’antisémitisme violent est maintenant devenu une crise pour notre nation. Et maintenant, cette menace a atteint le seuil de New York. Bien qu’il n’y ait aucune menace crédible ou spécifique dirigée contre New York, j’ai ordonné au NYPD de prendre un état d’alerte élevé. Ce soir, les actifs du NYPD sont redéployés pour protéger des endroits clés de la communauté juive. Demain, nous annoncerons des mesures supplémentaires. L’histoire nous enseigne à quel point il est dangereux d’ignorer ce genre de schéma haineux. Nous devons mettre fin à l’antisémitisme de manière agressive et décisive, et j’appelle tous les New-Yorkais à se joindre à l’élimination de cette menace”.

 

Publicités
WhatsApp CONTACTEZ HASSIDOUT.ORG