Le maire adjoint anti-religieux de Tel Aviv, Reuven Ladiansky, avait interdit les stands de Tefillines ‘Habad près des écoles. Un leader étudiant laïc, El’hanan Felhimar, a annoncé que sa réponse serait promulguée mercredi.

Une réponse inattendue à la décision du maire adjoint anti-religieux de Tel Aviv, Reuven Ladiansky (voir l’article précédent), est venue du syndicat étudiant de l’Ono Academic College, l’un des établissements d’enseignement supérieur à la croissance la plus rapide d’Israël situé à Kiryat Ono, une ville du district de Tel Aviv.

Elchanan Felhimar, président de l’association étudiante, et non pratiquant, a écrit un article sur Facebook intitulé «Live and left live – action and talk».

“Suite à la décision de la municipalité de Tel Aviv de refuser la possibilité de placer des stands de Téfilines à proximité des établissements d’enseignement, à partir de demain, en signe de protestation, le syndicat étudiant placera un stand de Tefilines permanent sur la pelouse, proposant des Téfilines à quiconque veut les mettre”, a-t-il déclaré a écrit.

“Alors que des gens essaient encore d’exclure du peuple juif ses commandements, l’Union renforcera et donnera le droit et la capacité au plus grand nombre possible de Juifs qui souhaitent mettre les Téfilines.”

Felhimar a souligné que «l’Union des étudiants est une association pluraliste qui respecte chaque personne en fonction de sa religion et de ses convictions et permet à tous les étudiants – arabes en tant que juifs, haredim, religieux et laïcs de vivre leur vie sans aucune restriction».

 

 

WhatsApp CONTACTEZ HASSIDOUT.ORG