De temps en temps dans la vie d’un émissaire Habad, des histoires inhabituelles surviennent qui laisse une empreinte poignante.

 

Lorsqu’un résident juif handicapé d’une maison de retraite près de Boston est décédé sans aucun parent, le salon funéraire a appelé le Rav Ne’hemia Schusterman de Peabody, dans le Massachusetts. Voulait-il organiser un enterrement juif pour l’inconnu? Le Rav Schusterman a immédiatement fait passer le mot parmi ses collègues Chlou’him , et le Rav Mayshe Schwartz a répondu à l’appel. « Chaque fois que j’entends parler d’opportunités pour une incroyable Mitsva comme celle-ci, je veux la saisir », a-t-il déclaré. Entre eux, ils rassemblèrent un Minyan de dix hommes, dont sept Chlou’him Habad, pour pouvoir réciter le kaddish pour ce juif anonyme.

« Nous savions seulement qu’il avait des besoins spéciaux et qu’il avait été pris en charge par diverses organismes », a déclaré le Rav Schwartz. « Au moment où il est décédé à l’âge de quatre-vingt-quinze ans, il avait passé près d’un siècle à prendre soin des autres. » Les Chlou’him avaient l’intention de faire de leur mieux pour donner à ce juif anonyme une sépulture juive appropriée, mais ne connaissant pas son nom hébraïque, ils ne pouvaient pas le nommer dans les prières appropriées.

« Lorsque nous sommes arrivés au lieu de sépulture désigné, nous avons réalisé quelque chose d’étonnant. C’était un terrain familial avec une pierre tombale partagée pour un père nommé Hershel et une mère nommée Shaindel. Tous deux étaient décédés il y a près de cinquante ans. Mais il y avait une troisième place, qui était ouverte et marquée, « Pour notre fils bien-aimé Kalman. »

Il est devenu clair qu’avant leur décès, ses parents il y a près d’un demi-siècle, avaient pris les mesures nécessaires pour s’assurer que leur fils handicapé puisse être enterré à leurs côtés. « Bien sûr, toutes ces années plus tard, nous avons pu prier en nommant par son prénom juif, Kalman ben Hershel », a déclaré le Rav Schwartz. « Nous avons pu réciter le Kaddish pour lui et lui faire un enterrement juif complet. »

%d blogueurs aiment cette page :