WHATSAPP : 00972 587 358 770 [email protected]

Des cambrioleurs sont entrés par effraction dans une synagogue dans le quartier de Kiryat Yovel à Jérusalem dans la nuit de lundi à mardi, saccageant l’arche abritant les rouleaux de sainte Torah et en jetant le contenu au sol. La police enquête.

Ynetnews

« Nous sommes arrivés ce matin pour les prières et avons vu la synagogue complètement dévastée », a déclaré Yisrael Levy, le gabbai (gardien) de la synagogue.

« Nous ne savons pas qui est entré par effraction, il n’y a pas de caméras autour de la synagogue », a-t-il déclaré.

L’émotion est également perceptible dans la communauté francophone du fait que l’arche sainte de la synagogue avait été offerte au nom de Shmouel Sandler hy’’d, assassiné à Toulouse en même temps que ses deux enfants par Mohamed Merah.

Le maire de Jérusalem, Moshe Lion, a condamné le vandalisme de la synagogue, affirmant que cela remonte à l’époque où des artefacts religieux juifs étaient systématiquement profanés.

« Il s’agit d’un incident grave qui rappelle les périodes sombres du peuple juif », a déclaré M. Lion. « Nous ne pouvons pas laisser de tels crimes se produire aujourd’hui. Je suis convaincu que la police mettra rapidement la main sur les criminels ».

« Le cœur est meurtri devant l’horreur devant la vue honteuse des rouleaux de la Torah qui se déroulent aux mains des malfaiteurs à l’intérieur de la synagogue », a déclaré le grand rabbin israélien Yitzhak Yosef.

« Chaque juif qui tient à honorer la Torah qui lui tient à cœur va passer une journée dans une étude silencieuse de la Torah afin de (rétablir) l’honneur de la Torah qui a été profanée », a déclaré le grand rabbin.

Le président Reuven Rivlin a également condamné le cambriolage et s’est dit confiant que les coupables seraient bientôt arrêtés.

« Des images difficiles et douloureuses de la synagogue Kiryat Yovel ce matin », a écrit le président sur Twitter. « Je suis certain que la police israélienne va bientôt attraper les (criminels) et les traduire en justice. »

Le cambriolage a été condamné par une série de législateurs ultra-orthodoxes, dont le ministre de l’Intérieur, Aryeh Deri, du Shas, qui s’est rendu sur les lieux mardi matin.

 

WhatsApp CONTACTEZ-NOUS PAR WHATSAPP