Un membre de la communauté de Montréal a surpris un groupe d’adolescents israéliens victimes du terrorisme ou proches de quelqu’un qui l’a été, en offrant une paire de Tefilines, à chaque jeune homme et un chandelier de Chabbat, à chaque jeune fille.

Les adolescents sont venus au Canada pour participer à l’association IVOW (Israelian Victims of War), un voyage unique pour des adolescents israéliens à Montréal, pendant un mois chaque été. « Les adolescents représentent un véritable échantillon d’Israël », explique M. Richard Dermer, qui dirige le programme, Certains sont religieux, d’autres ne le sont pas, certains sont ashkénazes, d’autres sont séfarades. Ce programme existe maintenant depuis trente ans.

Après avoir participé à des camps juifs locaux pendant trois semaines, les adolescents ont passé une semaine à visiter le Canada. Lors de leur dernier Chabbat  avant de rentrer en Israël, les adolescents de l’IVOW ont visité le Centre Toranique de Montréal, où plusieurs membres du personnel bénévole de l’organisation sont membres, pour les services de Chabbat et un programme unique en l’honneur des victimes israéliennes du terrorisme.

Après la lecture de la Torah, M. Abie Moses a partagé son histoire. En 1987, sa femme Ofra, enceinte et son fils de cinq ans, Tal, ont été assassinés par un terroriste palestinien. Aujourd’hui, Moses est le président national de l’Organisation des victimes du terrorisme en Israël.

M. Obie Ben-Chaim, un ancien soldat israélien grièvement blessé à la tête alors qu’il servait lors de la première guerre du Liban, était également présent pour partager son histoire. En solidarité avec les adolescents et le chagrin qu’ils ont vécu, le consul général d’Israël à Montréal, M. Paul Hirschson, s’est également entretenu avec le groupe. « Leurs remarques ont donné à la communauté une idée précise de qui sont ces enfants et du chagrin qu’eux-mêmes et leurs familles ont traversé », a déclaré M. Dermer.

Après les discours, le programme est sorti de l’ordinaire lorsque M. Jeremy Levy, membre de la communauté, a discrètement dit à un rabbin que lui et sa femme voulaient faire don d’une paire de Tefilines pour chaque garçon du voyage et de chandeliers de Chabbat pour chaque fille, à condition qu’elles s’engagent à les utiliser régulièrement. Lorsque le rabbin a transmis son offre aux adolescents, la grande majorité a levé la main, cinquante-cinq filles et vingt garçons.

Mais obtenir les Tefilines et les chandeliers promis aux adolescents avant leur vol de retour vers Israël mercredi matin n’était pas une mince affaire. Pour compliquer les choses, les adolescents partaient pour Toronto immédiatement après Chabbat pour la fin de leur voyage.

Le rabbin New et son équipe sont passés à la vitesse supérieure. Ils ont trouvé le nombre approprié de Tefilines à Crown Heights, et les ont fait expédier par FedEx à Toronto. Mais le colis a rencontré des problèmes à la douane. Au moment où le rabbin New a atterri à Toronto mardi après-midi pour les livrer, il a dû héler un taxi et retrouver le colis dans un immense entrepôt FedEx à l’extérieur de Toronto. Les adolescents partant dans quelques heures, il s’est précipité à leur hôtel, les Tefilines à la main.

 

 
Share

%d blogueurs aiment cette page :