Chaque vendredi, étude du Likoutei Si’hot avec le Rav Levi Azimov 10h30 – 11h30
Tél. : +33 0756753993 – code : 33 41 593#
Egalement EN DIRECT  sur
RADIO HASSIDOUT

A’hare  – Aharon et les deux médecins
Source : Likout  Si’hot volume 7, première Si’ha sur A’harei

  1.   Avait-on besoin d’une parabole ? Pourquoi parler de deux docteurs et d’un malade? Aharon était-il malade?
  2.  Avec l’exemple des médecins, Rachi explique cette mise en garde.
  3. La volonté du malade  de faire baisser sa fièvre, pourrait le pousser à ne pas écouter le médecin. Il a besoin d’une mise en garde plus explicite.
  4.  » Aharon avait la «maladie» d’amour de D.ieu. Il risquait de ne pas se retenir et entrer dans le Saint des Saints !
  5. Aharon avait cette grande soif qu’il fit hériter à ses enfants…
  6. Rabbi Elazar ben Azaria eut miraculeusement des «poils blancs» à dix-huit ans et devint ainsi Roch Yechiva
  7. Les «poils blancs» étaient un signe divin qu’il avait en lui la qualité de la sagesse et expérience, héritée de la lignée d’Ezra
  8. Tout comme la sagesse, l’amour divin est hérité des parents !
  9. Intérioriser la ‘soif’ et le ‘retour’, en même temps. Pour y arriver, il faut écouter la parole de Moïse.

 

 

Kovets Aharei 5782
Mekorot Aharei
%d blogueurs aiment cette page :