Lundi dernier, 600 jeunes Juifs sont arrivés à Dubaï depuis des villes de toute la Russie.

Lundi dernier, 600 jeunes Juifs sont arrivés à Dubaï depuis des villes de toute la Russie sans avoir à payer un seul rouble pour leur vol, ni pour aucune partie de leur voyage d’ailleurs. Ils participaient ainsi à un projet éducatif mené dans plus de cent villes de Russie, d’Ukraine, de Biélorussie et d’autres pays sous l’égide de YaHaD.

L’objectif du projet est, entre autres, de préserver le judaïsme et de prévenir l’assimilation chez les plus jeunes par le biais d’études de haut niveau de la Torah, de la Halacha et du Chassidus. Une fois par an, les étudiants les plus remarquables, parmi des milliers de jeunes Juifs, se voient offrir un voyage vers une destination intéressante, où ils se retrouvent tous avec un sentiment de fierté juive renouvelée.

Le voyage est dirigé par son initiateur et fondateur, le grand Rav de Russie Berel Lazar, qui travaille sans relâche avec la jeunesse juive pour assurer l’avenir du judaïsme à la prochaine génération. À ses côtés, à la tête de l’organisation, se trouve le Rav Menachem Mendel Wilansky, ainsi que de nombreux Ravs, shluchim et mashpi’im qui ont rejoint le voyage afin d’en faire une expérience juive riche en contenu.

L’un des points forts du voyage a été le mariage de deux étudiants juifs de Russie qui a eu lieu au cœur du désert. Il s’agissait du plus grand événement juif de l’histoire de ce pays arabe. Bien que le mariage ait été un moment fort, le reste du programme du voyage était rempli d’événements bien plus significatifs. Par exemple, le jeudi après-midi, l’ensemble du groupe a été invité à une visite officielle de l’exposition universelle de Dubaï. Ils y ont pris un déjeuner kasher gastronomique préparé dans une salle de banquet spéciale qui leur était réservée.

Pendant qu’ils dînaient, ils ont été honorés par la présence du cheikh Nahian El Mubarak, ministre de la tolérance, qui est venu s’adresser à eux accompagné du Rav Berel Lazar et du grand Rav des EAU, le Rav Levi Duchman. Les représentants officiels du gouvernement des EAU ont considéré ce rassemblement comme un événement très positif.

Comme pour tout voyage, le point culminant a été le Chabbat, lorsque tout le monde s’est réuni pour des prières édifiantes dans une atmosphère unique, que de nombreux étudiants expérimentaient pour la première fois. L’un des moments les plus émouvants a été celui où tous les Aliyos pendant la lecture de la Torah pour Chaharit et Minha, ont été « vendus » aux étudiants pour qu’ils s’engagent à apprendre et à observer la mitsvah – des moments qui auront un effet sur leur vie.

En résumé du voyage, les organisateurs ont déclaré : « Nous travaillons dur pour empêcher l’assimilation en Russie et assurer un avenir juif aux prochaines générations. Ce mariage était la preuve qu’un mariage juif n’est pas quelque chose du passé. Il est important pour nous que ces jeunes – la première génération qui a été élevée après la chute du rideau de fer – viennent à Dubaï et voient comment il est possible de se promener en tant que juifs fiers de l’être avec une kippa et des Tsitsit, même dans un pays arabe. »