Le Rav Pinhas Guedalia HaCohen Pachter ז »ל nous a quitté Roch ‘Hodech Sivan 5781-2021. Des centaines de personnes venues de tous les horizons étaient présents à ses obsèques. C’est dire l’impact qu’il a eu sur toute une génération. Il ne cherchait pas à ce que ses interlocuteurs deviennent des hassidim mais des juifs conscients de leur patrimoine. En cela, il était fidèle à l’enseignement du Rabbi.

Avec le Rav Shmouel Azimov ז »ל, il développa tout azimut le mouvement Loubavitch à Paris. Rav Pachter était un brillant orateur, doué d’une intelligence extrêmement vive. Avec son charisme, son érudition et son sens de l’humour, il savait toucher les esprits et les cœurs .

Ses nombreux cours traitaient une variété de sujets. Ils attiraient un public très éclectique; notamment les séminaires organisés au Centre Communautaire de Paris.

Grace à son ouverture d’esprit son Beth Hamidrah ( Hadar HaTotora) situé 5 Rue Duc dans le XVIIIe arrondissement fut un lieu de rencontre pour tous ceux qui étaient à la recherche de leurs racines.

Il fut l’auteur de nombreux livres et il dessina même des B.D. éducatives. Parallèlement, Il édita un magazine (Torah- Contact) et un hebdomadaire (le Courrier de la Geoula – Délivrance).

Disciple du Rabbi de Loubavitch, il reçut de celui-ci une cinquantaine de lettres contenant des conseils et des enseignements. Lorsque Rav Pachter accompagnait des groupes de fidèles à New York, le Rabbi s’adressait publiquement à lui en l’appelant : ‘’HaCohen Hagadol’’. Puis il demandait à tous les présents de chanter le poème liturgique ‘’Aderet VeHaEmouna’’ sur l’air de la Marseillaise.

Effectivement, Rav Pachter restera dans la mémoire de tous ceux qui ont eu la chance de le côtoyer un révolutionnaire pour lequel ‘’faire venir le Machia’h’’ n’est pas un vœu pieux mais un objectif qui dépend de nos bonnes actions. Et dont les conséquences seront bénéfiques pour Israël et l’ensemble de l’humanité.

Rav Pinhas Pachter fut un Hassid, un Mensh, un homme de Foi, un homme qui parlait vrai. Imitons-le !

Jacques Davidowic

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :