Likouteï Sih’ot, tome 16 page 284 ( Discours du Rabbi, Parachat Terouma 5725 – 1965 )

 

%d blogueurs aiment cette page :