« Un enseignante peut être comparée  à une sage-femme c’est-à-dire qu’elle ne crée rien, elle ne que simplement dévoiler ce qui est déjà en nous. C’est ce que les professeurs du séminaire de Beth Rivkah ont su réaliser envers chacune d’entre nous avec tact et diplomatie ». C’est par ces mots que Mouchki a introduit la belle cérémonie de remise des diplômes pour les lauréats du séminaire de Beth Rivkah ce mardi soir dans la salle Jérusalem du consistoire.

Ensuite nous avons pu entendre le Grand Rabbin de France Haïm Korsia et le Grand Rabbin de Paris Michel Gugenheim expliquer la force de la jeunesse et la magnifique mission aujourd’hui confiée à ces jeunes filles.

Le Rav Yossef Itshak Gorodetsky a raconté une histoire émouvante du Rabbi liée à sa famille ainsi que l’attitude des anciens Hassidim dans le domaine de l’éducation.

La remise des diplômes par le Grand Rabbin Korsia s’est déroulée dans une grande joie. Le bonheur des lauréates était palpable mais plus encore la fierté des parents.

Monsieur Joel Mergui président du consistoire central a ensuite proposé de célébrer cet événement l’année prochaine dans le nouveau centre du judaïsme français tant cet événement a une portée hautement communautaire.
Mazel Tov aux 12 lauréates, Mazal tov à Beth Rivkah

L’année prochaine qu centre du judaïsme français rue de Courcelles; ou alors… à Jérusalem בע״ה.

 

 

Abonnez-vous à Hassidout.org par Email

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir tous les nouveaux articles dans votre boite e-mail.

 
Widget not in any sidebars