Les événements en Terre d’Israël et dans le monde n’ont aucun sens selon la raison, et l’instruction est de diffuser la ‘Hassidout avec force et abnégation au-delà de la raison, et alors on réussira, et « le Maître viendra ». Un discours du Rabbi « Icha Ki Tazria » 5748, Torat Mena’hem Hitvadouyot p.231-232.

« …Outre tout cela, il est maintenant beaucoup plus facile de s’engager dans la diffusion des enseignements ‘hassidiques, puisque la situation générale est celle d’un « monde à l’envers », où le monde est dirigé de manière irrationnelle. »

« J’étais en France pendant la guerre contre les Allemands. La France avait alors de puissantes fortifications, tandis que les Allemands n’avaient rien, et pourtant – ils sont partis en guerre contre la France. Et quand on demandait aux Allemands : Comment allez-vous en guerre de cette manière ? – ils répondaient quelque chose que je ne veux pas répéter en raison de la notion de « que le nom d’Amalek soit effacé »… Mais en tout cas, l’idée était que c’était une question de force qui n’avait pas sa place dans la raison[9]. Et en effet, dans les faits, les Allemands ont vaincu la France dans cette guerre. Et après ce « petit succès » des Allemands (dans leur guerre contre la France) – il n’y avait aucune raison logique de les en déloger, puisqu’il n’y avait aucun moyen de le faire. Et pourtant, ils y sont parvenus, etc. »

« De même, les événements qui ont suivi en Terre d’Israël n’étaient pas non plus rationnels, que ce soit le retrait des Britanniques ou le fait que les enfants d’Israël aient pris le pouvoir et le dirigent, etc. Et la preuve en est que parmi les enfants d’Israël eux-mêmes, certains ont affirmé qu’il ne fallait pas prendre le pouvoir, car ils ne parviendraient pas à tenir, etc. (« Men vet nit konen eynhalten »). Et en pratique, cela fait déjà plus de 3 ans (et 3 ans constituent une ‘Hazaka selon la loi) que l’État fonctionne, et d’une manière qui n’est pas rationnelle, mais miraculeuse. »

« On constate donc que la situation est celle d’un « monde à l’envers » – tous les événements qui se produisent dans le monde n’ont aucun sens rationnel. »

« Donc : je ne sais pas s’il y a un avantage à cette conduite, mais en tout cas, en ce qui concerne la diffusion des enseignements ‘hassidiques, c’est un grand avantage : Puisque le monde est dirigé de manière irrationnelle, il n’est pas nécessaire d’entrer dans des débats sur les enseignements ‘hassidiques (comme tous les débats qui ont eu lieu dans le passé, etc.), mais lorsque quelqu’un vient contester les enseignements ‘hassidiques, etc. – il faut lui répondre simplement : quelle est l’utilité de tous ces « arguments » ; vous voyez que le monde est dirigé d’une manière contraire à la raison, alors au lieu de s’occuper d' »arguments rationnels » – regardez la réalité, ce qu’ont accompli les enseignements ‘hassidiques ! »

« …En outre, tout comme nous voyons dans les affaires du monde qu’il importe peu qu’une chose particulière ait sa place dans la raison ou non, mais que lorsqu’on agit avec force et abnégation, on réussit, etc. comme dans tous les exemples ci-dessus – il en va de même pour la diffusion des sources des enseignements ‘hassidiques, que lorsqu’on s’y consacrera avec force et abnégation, alors on réussira. »

« Et alors se réalisera le concept de « Que tes sources se répandent à l’extérieur », ce qui conduira naturellement à la réalisation du concept de « le Maître viendra ». »

(Torat Mena’hem 5714, p. 159)

« ‘Le malheur ne se lèvera pas deux fois’, et à plus forte raison plus de deux fois »

« …L’idée est que ce monde en général est dans un état de rigueurs, etc. comme on le voit clairement, et comme il est expliqué dans l’Etz ‘Haïm et rapporté dans le livre du Tanya, que les forces du mal y dominent. Mais du fait même que ce sujet est mentionné dans la Torah, qui est entièrement bonne, on comprend que même en cela il y a un aspect de bien, comme il est rapporté dans le Likoutei Torah au sujet de l’obscurité, « le bâton de celui qui hait son fils », qu’il y a un avantage dans l’idée du bâton, que cette rigueur inclut un aspect de bonté. Et à travers la dissimulation et l’occultation, on arrive à la révélation future… »

« Or, les rigueurs mentionnées ci-dessus sont une chose du passé, mais maintenant, après qu’il y a déjà eu des malheurs, en particulier dans ces générations, et surtout dans la génération précédente, le malheur ne se lèvera pas deux fois, et à plus forte raison plus de deux fois, et il y aura certainement dorénavant du bien et de la bonté pour Israël, et la vérité de cela se réalisera avec la venue de notre juste Messie, où il n’y aura que du bien pour Israël, à commencer par la Torah, « il n’y a de bien que la Torah », c’est-à-dire que la Torah sera comprise, expliquée et saisie, une nouvelle Torah sortira de Moi. Et surtout par le travail de l’homme dans la diffusion des sources à l’extérieur… Et l’essentiel est que tout cela se produise immédiatement, de nos jours. »