Les avions de combat et l’artillerie ont continué de frapper la bande de Gaza mercredi après-midi, alors que les terroristes de la bande de Gaza ont tiré des roquettes et au moins un missile antichar sur le territoire israélien.

La dernière vague de frappes aériennes de représailles israéliennes a visé les hauts commandants militaires du Hamas à Gaza dans le nord de la bande de Gaza et à Khan Younis dans le sud.

Plusieurs commandants du Forum de l’état-major du Hamas ont été éliminés mercredi, dont plusieurs responsables proches de Mohammed Deif, le commandant militaire suprême des Brigades Izz ad-Din al-Qassam du Hamas.

Les éliminations ciblés du Forum de l’état-major général surviennent après qu’une personne a été tuée et deux blessées mercredi matin lorsque des terroristes opérant hors de la bande de Gaza ont tiré un missile sur une ville israélienne près de la frontière de Gaza.

L’une des deux victimes blessées est répertoriée dans un état critique, l’autre dans un état grave.

L’organisation terroriste Hamas a revendiqué la responsabilité de l’attaque, qui a utilisé un missile antichar sur la ville israélienne de Netiv Ha’Asara. Une jeep a été touchée et détruite lors de l’attaque.

L’attaque de missiles fait suite à deux jours d’intenses tirs de roquettes depuis l’enclave côtière dirigée par le Hamas.

Suite à l’attaque de missiles de mercredi, le nombre de morts en Israël est désormais de six.

Des centaines de roquettes ont été lancées mardi soir sur le centre et le sud d’Israël, tuant deux personnes à l’extérieur de la ville de Lod et une dans la ville de Rishon Letzion.

Plus tôt mardi, deux femmes ont été tuées dans une attaque à la roquette sur Ashkelon.

En réponse, les avions de combat et les hélicoptères israéliens ont frappé des centaines de cibles à travers la bande de Gaza depuis le début des attaques à la roquette lundi, faisant 49 morts selon les responsables de la santé de Gaza mercredi après-midi.

Les émeutes arabes se sont poursuivies pendant la nuit à travers Israël, y compris dans des villes mixtes comme Jérusalem et Lod, ainsi que dans les régions de Galilée et du Néguev.

 


Widget not in any sidebars