L’étude, publiée chaque année depuis 2012, utilise principalement des sondages Gallup demandant aux habitants leur propre niveau de bonheur, croisé avec le PIB et des évaluations concernant le niveau de solidarité, de liberté individuelle et de corruption, pour aboutir à une note globale.

Israël a été classé neuvième pays le plus heureux au monde selon le rapport annuel sur le bonheur, battant ainsi la Nouvelle-Zélande, rapporte le Jerusalem Post.

L’an dernier, Israël était arrivé en 11e position et en 2020 en 14e position.

Dans l’ensemble, les pays nordiques ont de nouveau dominé les premières places, la Finlande étant le pays le plus heureux du monde pour la cinquième année consécutive.

Le Danemark est arrivé 2e, suivi de l’Islande. La Suisse est arrivée quatrième, suivie des Pays-Bas et du Luxembourg, puis de la Suède et de la Norvège.

En arrivant 20e dans le classement 2022 du « World Happiness Report », la France réalise son meilleur score depuis que cette liste soutenue par l’ONU a été créée en 2012.

En fin de classement se trouve l’Afghanistan, à la même place que l’année dernière.

Les facteurs pris en compte incluent le PIB, le soutien social, l’espérance de vie, la liberté de faire des choix de vie, la perception de la corruption et la qualité de vie.

%d blogueurs aiment cette page :