Le Rav Yossef David Vaitman, invité d’honneur à la Convention 2024 des émissaires du Beth Loubavitch, raconte la première parade de Lag Baomer à Paris en 1976 :

« En 1976, un comité composé de personnalités comme le Rav Pevzner, le Rav Schochet (aujourd’hui au Brésil) et le Rav Biderman (actuellement à Vienne), tous des ‘Hassidim de Loubavitch, a décidé d’organiser la toute première parade de Lag Baomer en France. C’était un défi immense à relever en peu de temps, nécessitant beaucoup de travail et de préparation.

Les jeunes filles du Beth Rivkah ont préparé avec enthousiasme les panneaux et banderoles pour l’événement. Le comité a loué des camions rouges impressionnants pour défiler dans les rues de Paris. Les contacts avec la police ont été facilités grâce à l’aide précieuse du Rav Moulé Azimov, permettant à la parade de se dérouler sans encombre.

Le jour de la parade, l’émotion était à son comble. Un participant se souvient avoir été dans l’un des premiers camions, où un jeune garçon de la Yeshiva, nommé Touitou, chantait avec ferveur le Baal Shem Tov niggun sur une mélodie tunisienne. Le cortège est parti de Belleville puis a traversé tous les quartiers juifs de la capitale. Les gens attendaient dans la rue, avertis par des tracts distribués au préalable. C’était la première fois qu’une telle manifestation avait lieu. On pouvait voir des hommes, des femmes, des enfants, les larmes aux yeux, emplis de fierté juive.

Parmi les chars décorés, un grand cher mobile abritait un immense cube représentant les Tefilines, dans lequel on pouvait entrer pour accomplir la Mitzvah.

La veille de Lag Baomer, lorsque les camions loués ont été garés dans la cour de la Yeshiva de Brunoy, le directeur Rav Nissan Nemanov, Mashpia’ ayant souffert dans les goulags soviétiques, a cru en se levant tôt le matin que les communistes étaient de retour en voyant ces énormes véhicules rouges !

Cette première parade de Lag Baomer à Paris en 1976 fut un immense Kidoush Hashem (sanctification du Nom divin), marquant le début d’une nouvelle tradition qui n’a cessé de grandir au fil des années. Aujourd’hui, le défilé a même lieu sur les Champs-Élysées, montrant le chemin parcouru depuis ces débuts historiques et émouvants, portés par la ferveur et la détermination des pionniers qui ont rendu cela possible envers et contre tout.

Ce moment unique a profondément marqué les esprits et les cœurs, ancrant pour les générations futures l’importance de manifester publiquement sa fierté juive et son attachement aux valeurs et traditions du judaïsme. La flamme de Lag Baomer allumée à Paris en 1976 continue de briller avec force, inspirant petits et grands à travers la France et le monde.

Photos  envoyées au Rabbi, puis transmises à la bibliothèque du Rabbi et diffusées avec l’aimable autorisation de chabadlibrary.org