Des foules immenses ont participé hier soir à l’allumage central du feu de joie de Lag Baomer devant le 770 de la communauté Habad de Ramat Shlomo à Jérusalem, sous la direction du Rav de la communauté, le Rav Yossef Yitzchak Havlin.

Résidents du quartier et fidèles de la communauté se sont rassemblés dans une atmosphère de liesse pour célébrer la fête marquant la hilloula du Rashbi, Rabbi Shimon Bar Yochaï. Après des chants et danses endiablés, le Rav Havlin a procédé à l’allumage solennel du bûcher, sous les youyous enthousiastes de la foule.

Dès la tombée de la nuit, le chanteur hassidique Elissof Hafets et le musicien Yossef Haim Ben Moshe ont enflammé la célébration de leurs mélodies et nigounim entraînants. Les enfants sautaient de joie autour du feu crépitant pendant que les adultes chantaient et dansaient avec ferveur.

« C’est une soirée de pur bonheur de célébrer la hilloula du Rashbi tous ensemble en tant que communauté unie », a déclaré  un des participants. « Le feu de Lag Baomer symbolise la lumière que le Tsaddik a apportée au monde par son enseignement. »

Le photographe Dov Ber Hartman a immortalisé les moments marquants de cette soirée réjouissante qui restera gravée dans les mémoires.

Un événement annuel apprécié rassemblant la grande famille hassidique de Ramat Shlomo.