Opération effectuée par des travailleurs avec des gants de protection et à l’aide d’instruments jetables.

Arutz Sheva

Mardi matin, les pierres du Mur occidental (Kotel Hama’aravi) ont été nettoyées et désinfectées, en préparation des vacances de Pessa’h.

Des millions de personnes visitent le Kotel chaque année, d’Israël et du monde entier, et beaucoup d’entre elles placent des notes avec des demandes à D.ieu dans les fissures entre les vieilles pierres. Ces notes de prière sont habituellement retirées deux fois par an, avant Pessa’h et le Nouvel An juif, et sont enterrées.

Cette semaine, les notes ont été retirées par des travailleurs portant des gants de protection et utilisant des outils en bois jetables. Les notes ont été rassemblées dans des sacs et seront enterrées sur le Mont des Oliviers.

Rien qu’au cours du dernier semestre, plus de 18 000 prières ont été envoyées sur le site Web de la Fondation du patrimoine du Mur occidental, pour être imprimées et placées entre les pierres, avec des demandes provenant du monde entier.

Le grand rabbin du Mur occidental et des Lieux saints, le Rav Shmuel Rabinovitch, a personnellement supervisé l’enlèvement des notes.

«En ces jours difficiles, lorsqu’une épidémie se propage dans le monde entier, menaçant nos vies, nous ajoutons à nos prières sur le site du dernier vestige du Saint Temple détruit, priant le Créateur du monde et lui demandant de nous sauver et de nous sortir de cette terrible épidémie», a-t-il dit, avant de faire une prière personnelle au Kotel, demandant à D.ieu de provoquer le rétablissement complet de tous les malades du peuple juif ainsi que ceux des autres nations .

WhatsApp Vous êtes témoin d'un événement?
%d blogueurs aiment cette page :