Le terroriste tire sur les personnes attablées sur une terrasse de café, rue Dizengoff à Tel Aviv

Le Terroriste qui a perpétré un attentat meurtrier à Tel-Aviv a été localisé et éliminé à Jaffa.

Les forces de sécurité ont éliminé tôt vendredi le terroriste qui a perpétré l’attaque par balle jeudi soir à Tel-Aviv au cours de laquelle deux personnes ont été assassinées.

Le terroriste, un Arabe palestinien de Judée-Samarie de 29 ans, a été localisé par l’Agence de sécurité israélienne (Shin Bet) alors qu’il se cachait près d’une mosquée à Jaffa et a été éliminé lors d’un échange de coups de feu avec le Shin Bet et des combattants de l’unité antiterroriste Yamam.

Une enquête préliminaire indique que le terroriste a commencé l’attaque sur la rue Dizengoff, près d’un pub, vers 21h00 jeudi soir. Le terroriste a alors sauté par-dessus un mur et a continué en direction de la rue Hirschenberg.

L’hôpital Ichilov de Tel-Aviv a annoncé que les opérations chirurgicales sur quatre des 14 personnes blessées dans l’attaque étaient terminées.

  • Deux hommes d’environ 30 ans ont été évacués vers Ichilov alors qu’ils subissaient une réanimation. Après d’autres efforts médicaux, ils ont été déclarés morts à l’hôpital.
  • Trois blessés graves – un homme de 38 ans, une femme de 28 ans et un homme de 20 ans ont été évacués vers l’hôpital Ichilov avec des blessures par balle.
  • Quatre ont été évacués avec des blessures légères, dont un homme de 30 ans blessé par balle à Tel Hashomer, un homme de 30 ans à l’hôpital Ichilov et deux autres à l’hôpital Wolfson avec des blessures aux membres (pas des blessures par balle).

 

Omer Mordad et Eitam Megini, tous deux âgés de 27 ans, sont les deux victimes de l’attentat. Ils habitaient. Les deux étaient amis d’enfance et colocataires à Tel-Aviv.

Le ministre de la Défense Benny Gantz (Kakhol lavan) a répondu : « C’est complet mais pas fini – nous avons mis la main sur l’ignoble terroriste. Nous allons étendre nos activités face à cette vague de terreur – en attaque, en défense et en intelligence. »

« Le prix que nous ferons payer aux terroristes et à ceux qui les ont envoyés sera lourd », a-t-il promis. « Je partage la douleur des familles des personnes assassinées, souhaite un rétablissement aux blessés et exprime ma gratitude aux forces qui ont travaillé et continuent de travailler 24 heures sur 24. Nous continuerons d’agir partout où cela est nécessaire. »

Le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid (Yesh Atid) a déclaré : « Nous combattrons ensemble le terrorisme, frapperons ces terroristes méprisables partout où ils se cachent, trouverons ceux qui les envoient et ceux qui les assistent, et nous n’aurons de cesse que le calme revienne dans les rues.

« Ce soir, une terreur meurtrière a frappé au cœur de Tel-Aviv. De jeunes Israéliens qui n’ont jamais fait de mal à personne ont été assassinés simplement parce qu’ils sont Israéliens. Cette terreur est le résultat toxique de l’incitation continue par des organisations terroristes animées par une idéologie de haine. terreur sans compromis.

« Mon cœur est avec les familles des assassinés, nous pleurons avec vous ce matin. J’envoie mes vœux de prompt rétablissement aux blessés et j’espère qu’ils rentreront bientôt chez eux », a ajouté Lapid. « La terreur ne nous vaincra pas. Nous sommes tous dans ce combat ensemble. J’envoie de la force aux forces de sécurité qui travaillent de longues journées et nuits pour la sécurité de nos citoyens. Ensemble, nous prions pour un Shabbat tranquille. »

 

 

 

Le terroriste…

 

 

 

Un terroriste s’est réfugié dans un immeuble.

Porte-parole de la police :

Suite à l’incident de Tel-Aviv, nous sommes en train de gérer l’incident, des centaines de policiers de combat et d’autres forces mènent des recherches approfondies dans et autour du complexe.
La police israélienne appelle la foule curieuse qui se rassemble sur les lieux de l’incident à quitter les lieux et à entrer dans leurs maisons – cela rend très difficile et perturbatrice la gestion de l’incident.
De plus, nous cherchons à éviter de diffuser des messages et des informations non fondées qui pourraient provoquer davantage de panique parmi le public.
Des avis officiels seront délivrés par la police dès la fin de l’activité opérationnelle.

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :