Le Rav Mikhael Cohen, un Chalia’h qui a consacré sa vie à rapprocher les Juifs francophones de tous âges au Judaïsme, est décédé vendredi 9 Nissan 5780. Il avait 58 ans.

Né à Casablanca, au Maroc, ses parent ont émigré en France à Créteil. Depuis sa jeunesse, il débordait d’énergie, d’amour hassidique et de détermination pour aider les autres.

Vivant plus tard à Crown Heights, le Rav Cohen a fondé et dirigé le centre communautaire CCF New York, un centre Habad pour les francophones qui a organisé un éventail d’activités et de cours pour les habitants et les visiteurs.

Organisant régulièrement des visites au 770 Eastern Parkway et au Ohel, il a influencé de nombreux jeunes, hommes et femmes, à approfondir leurs liens avec le Judaïsme.

« Il était un Juif spécial avec un bon cœur », a déclaré le chanteur Yoni Schlomo . « Il n’y a pas un Français qui était chez  le Rabbi au cours des 30 dernières années qui n’a pas été accueilli chez lui. »

Yoni Schlomo a comparé sa maison à celle d’Avraham Avinou. «Il y avait des tables et des tables… Tous ceux qui voyageaient là-bas savaient que le Chabbat ils pouvaient être invités chez lui. Il était le Rubashkin des Français.»

Son épouse, Mme Esther Cohen
et ses enfants
Simha Cohen
‘Haya Zaetz
Myriam Borrocos
Sarah Bortunk
Yael Cohen
Rivkah Cohen
Menahem Cohen
et Moshe Cohen

Abonnez-vous à Hassidout.org par Email

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir tous les nouveaux articles dans votre boite e-mail.

 
Widget not in any sidebars