Le président du Conseil européen, Charles Michel, s’est rendu lundi à Kiev pour le 23ème sommet entre l’Union européenne et l’Ukraine. Sa première étape n’était pas une réunion publique mais un hommage.

 

« Plus jamais ça », a déclaré Charles Michel, homme d’État belge, membre du Mouvement réformateur. Premier ministre du 11 octobre 2014 au 27 octobre 2019, il est président du Conseil européen depuis le 1ᵉʳ décembre 2019. résident du Conseil européen, en arrivant lundi à Kiev, en Ukraine, pour le 23e sommet entre l’Union européenne et l’Ukraine.

Son premier arrêt, directement depuis l’aéroport, a été à Babi Yar, où a eu lieu le plus grand massacre de la Shoah ukrainienne par balles mené par les Einsatzgruppen en URSS : 33 771 Juifs furent assassinés par les nazis et leurs collaborateurs locaux, principalement le 201e bataillon Schutzmannschaft, les 29 et 30 septembre 1941 aux abords du ravin de Babi Yar à Kiev.

La visite du site a été organisée par le Rav Levi Matusof de Bruxelles, agent de liaison de la Fédération des communautés juives d’Ukraine auprès des institutions européennes.

Le Rav Meir Stambler et le Rav Raphael Rutman, respectivement Président et Vice-président exécutif du Conseil de la Fédération des communautés juives d’Ukraine, ont accueilli le Président Charles Michel qui a allumé une bougie commémorative près de la Menorah, suivie d’un moment de silence à la mémoire des victimes.

Il a ensuite rejoint les rabbins dans une synagogue unique récemment construite sur le site, où le Rav Raphael Rutman a récité un chapitre des Psaumes et la prière commémorative Kel Malé Ra’hamim.

En recevant la Menorah traditionnelle, un cadeau de la Fédération, le Président Charles Michel a déclaré : « Par notre respect silencieux, nous commémorons tous ceux qui ont péri et faisons le vœu de ne jamais oublier. Nous devons continuer à diffuser la lumière du souvenir et de l’espoir aux générations futures. »

« Nous avons gagné, ils ont perdu », a déclaré le Rav Stambler au président Charles Michel. « Grâce à Dieu, avec plus de 160 communautés juives et plus de 10 000 enfants inscrits dans les écoles juives à travers l’Ukraine, la vie juive se reconstruit à nouveau. »







%d blogueurs aiment cette page :