1/  Le Minhag Habad est de ne jamais faire de Bera’ha sur la lecture d’EIKHA, même pas en Minyan, et même pas si on le lit sur un parchemin cacher. D’ailleurs, on a l’habitude de lire EIKHA d’un livre imprimé, Kinot ou ‘Houmach, et non pas sur un parchemin. On a aussi l’habitude  que chacun lise EIKHA, et non seulement le CHALIA’H TSIBOUR qui lit a voix haute.
2/ D’après le Minhag Habad il suffit que dans l’assistance soient présents trois personnes qui font le Taanit,  pour lire les Kriot du Taanit (KI TOLID le matin et VAYE’HAL a MIN’HA).
Publicités
WhatsApp CONTACTEZ HASSIDOUT.ORG