Un collège près de la ville de Sderot, dans le sud du pays, a été recouvert d’une épaisse fumée après qu’un cerf-volant a enflammé un champ à proximité. Les pompiers ont été envoyés sur les lieux. «Le feu s’est propagé en quelques secondes», raconte l’un des élèves à Ynet.

Matan Tzuri, Ou Azran | Ynet

Un cerf-volant incendiaire lancée depuis Gaza a déclenché un important incendie dans un champ ouvert en face du Collège Sapir, au Conseil régional de Sha’ar HaNegev, près de la ville méridionale de Sderot, mardi après-midi.
Une fumée épaisse couvrait le bâtiment du collège alors que les pompiers étaient envoyés dans la région et lutaient pour empêcher le feu de se propager à la route voisine et au collège. Aucun cas de blessure n’a été signalé.

Shir Stolero-Tamir, un étudiant en travail social du collège, a déclaré à Ynet: « Nous étions assis dehors pendant la pause, et soudainement, il y a eu une petite tache de feu qui s’est propagée en quelques secondes. Tout est noir maintenant. Nous avons alerté les pompiers, mais il leur a fallu beaucoup de temps pour arriver ici. Il y avait de l’hystérie. »
 
Kinar Moulay, un autre étudiant en travail social, a déclaré: « Dès qu’il a atterri, le feu s’est propagé très rapidement. C’est comme les sirènes, nous y sommes déjà habitués malheureusement. Les pompiers a pris le contrôle du feu très rapidement. »
 
Plus tôt mardi, un incendie a éclaté près des habitations du Moshav Netiv Ha’asara, au Conseil régional de Hof Ashkelon, après qu’un cerf-volant incendiaire de la bande de Gaza a atterri dans la communauté. Aucun blessés n’a été signalée et les pompiers ont pris le contrôle de l’indendie.

Le ministre de la Défense, Avigdor Lieberman, a déclaré lundi qu’Israël n’était pas prêt à accepter une réalité dans laquelle des cerfs-volants incendiaires sont quotidiennement lancés depuis la bande de Gaza.

« Nous ne sommes pas prêts à accepter que ces cerfs-volants deviennent une routine. Il en va de même pour les émeutes sur la barrière frontalière qui tentent de pénétrer dans le territoire souverain d’Israël « , a déclaré Lieberman lors d’une réunion du parti Yisrael Beytenu.
Les habitants du sud d’Israël ont été forcés ces dernières semaines de subir une recrudescence du nombre de cerfs-volants enflammés qui traversent la frontière, provoquant d’énormes incendies qui ont incinéré des zones agricoles et détruit la faune.

« C’est pourquoi nous agirons en accord avec les intérêts israéliens à temps et à un moment qui nous convient, chaque fois que nous en déciderons », a-t-il averti. « En tout cas, je ne suis pas ce n’est pas mon habitude de laisser des comptes en suspens et nous réglerons tous les comptes avec le Hamas et le Jihad islamique palestinien. »
 
Selon le ministre de la Défense, 600 cerfs-volants de ce type ont été envoyés depuis la bande jusqu’à présent, tandis que 400 ont été interceptés par les forces de sécurité israéliennes à l’aide de nouveaux moyens technologiques. « Deux cents ont réussi à atteindre notre territoire et ils ont brûlé plus de 900 hectars de cultures et de forêts », a déclaré Lieberman.

 

 

 

Abonnez-vous à Hassidout.org par Email

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir tous les nouveaux articles dans votre boite e-mail.

 
Widget not in any sidebars