VILLAGE DE MONROE – Les invités à la cérémonie d’inauguration sur la rue Gilbert ont siroté des mimosas et récupéré des friandises dans le camion de glace casher pour combattre la chaleur, heureusement libérés des masques pour la première fois en un an.

Le rassemblement de dimanche était à la fois un adieu doux à la pandémie et une étape importante attendue depuis longtemps. Après 15 ans de planification, le Rav Pessa’h Burston et son épouse, ‘Hanna, célébraient enfin la construction d’un centre Habad pour les activités, les services et les cours juifs qu’ils ont tenus dans des lieux temporaires à proximité depuis 2004.

Les fondations avaient déjà été coulées pour le bâtiment de 1000 m2 que le couple espère terminer au printemps prochain. Une fois terminée, la structure à un étage abritera une synagogue qui se double d’une salle sociale, ainsi que des salles de classe, des bureaux et une cuisine professionnelle pour préparer la nourriture qui alimente les activités Habad.

Le bâtiment est environ la moitié de la taille initialement envisagée. Le Rav Burston a déclaré mardi que la longue période passée à collecter des fonds et à élaborer des plans s’est avérée une opportunité, lui donnant ainsi qu’à sa femme plus de temps pour construire leur communauté et reconnaître ce dont elle avait besoin et pouvait se permettre.

«Nous avons déjà construit une communauté, et maintenant nous aurons un magnifique édifice pour la développer», a-t-il déclaré.

 


Widget not in any sidebars