A l’invitation du Beth Loubavitch, dirigé par le Rav Mendel Azimov,  plus de dix mille personnes ont bravé le froid pour manifester leur attachement au judaïsme, en assistant à un allumage géant de la première bougie de Hanouccah face à la Tour Eiffel.

 

« Non seulement l’allumage public de la ‘hanouccia est une mitzva, mais ma famille et moi devions absolument nous déplacer pour montrer notre attachement à la Fête des Lumières », explique un fidèle du mouvement Habad présent au Champ de Mars ce dimanche 28 novembre dans la soirée. Malgré un  froid intense – plus de dis mille personnes ont assisté au principal événement extérieur organisé en France par le Beth Loubavitch à l’occasion de la Fête des lumières.

Plusieurs personnalités communautaires se sont exprimées à la tribune, Mme Anne Hidalgo, maire de Paris, M. Francis Khalifa, président du Crif, M. Elie Korchia, président du Consistoire de France, M. Joël Mergui, président du Consistoire de Paris, Rav Michel Guggenheim, Grand Rabbin de Paris, M. Meyer Habib, député de la huitième circonscription des Français établis hors de France, et les maires de Paris 8eme et 19eme.

Puis, on a procédé comme chaque année au même endroit, face à la Tour Eiffel, à l’allumage de la première bougie par M. Elie Korchia suivi par le Rav Michel Guggenheim qui s’est adressé à la foule du haut de la Ménorah géante, en liaison satellite avec le bureau du Rabbi de Loubavitch à Brooklyn, et avec Jérusalem, au Kotel, où la ‘hanouccia était ravivée au cours de cérémonies filmées afin que les Parisiens participent à distance et en direct à ces manifestations via des écrans géants installés dans le célèbre jardin du 7ème arrondissement. Un allumage intercontinental toujours impressionnant – et parfaitement organisé grâce au savoir-faire proverbial du Beth Loubavitch.

 

 

PHOTOS THIERRY GUEZ

 

 

%d blogueurs aiment cette page :