WHATSAPP POUR ENVOI DE PHOTOS UNIQUEMENT : 00972 587 358 770 [email protected]

Après des décennies d'activités dans deux petites maisons familiales, le Beth Habad de Short Hills, dans le New Jersey, a ouvert un centre ultra-moderne de 9000 m2 sur la rue principale de la ville.

Le nouveau centre Habad qui était autrefois un restaurant emblématique, a ouvert ses portes après une rénovation de 5 millions de dollars. Comprenant un superbe bâtiment de deux étages avec 4500 m2 par étage, le bâtiment comprend une synagogue, des bureaux, des salles de classe, un hall d'accueil, une bibliothèque, des cuisines, un magasin Judaica et une salle des jeunes, le tout au rez-de-chaussée offrant suffisamment de place pour tout le monde. Le niveau inférieur est toujours en cours d'élaboration avec des plans pour des clubs et auditoriums. Une place extérieure spacieuse comprend un terrain de jeux et un mémorial dédié aux victimes de l’Holocauste et des soldats de l’armée israélienne qui sont tombés au combat.

Tout a commencé en 1995 lorsque le Rav Mendel et Chana Devora Solomon, qui vivaient alors à Morristown et travaillaient pour le Rabbinical College of America, ont été approchés par un résident de Short Hill, l'un des 8 000 juifs du comté de Millburn, demandant de l'aide pour diriger les services de prière hebdomadaires du Chabbat.

Les services de Chabbat ont ensuite évolué vers des activités supplémentaires, notamment une école juive et des cours. Habad a acheté une maison en 2000 pour héberger ses programmes et les Salomon ont acheté leur propre maison, s'installant définitivement dans la ville, onze ans plus tard.

Bientôt, l'espace qui abritait leurs activités était plein à craquer. Ils ont abbatu des murs un par un pour faire de la place avant de finir par installer une tente dans la cour pour accueillir la foule toujours plus nombreuse. Les Salomon étaient résolus à trouver une propriété plus grande et plus accueillante.

Les contraintes de zonage imposées par la ville rendaient extrêmement difficile de trouver un batiment convenable. «Il y avait beaucoup d'obstacles à surmonter avant d'arriver là où nous sommes aujourd'hui», a déclaré Larry Pantirer à Lubavitch International. La nouvelle propriété a été dédiée à l’honneur des parents de Larry, Lucy et Murray Pantirer, tous deux survivants de l’Holocauste.

 

 

Commentaires

WhatsApp CONTACTEZ-NOUS PAR WHATSAPP