WHATSAPP POUR ENVOI DE PHOTOS UNIQUEMENT : 00972 587 587 972 [email protected]
 . 

Ces dernières années, Israël a vu arriver de nombreux Français. Leur motivation est de vivre dans un pays où ils pourront allier leurs vies personnelles avec leurs convictions religieuses.

Netanya est une ville d’intégration francophone par excellence.

À 40 km au nord de Tel-Aviv (Israël), la ville de Netanya pousse comme un champignon le long des plages de sable blancL’usage du français y est développé surtout au centre ville.

Cette année les olim de France ont été en priorité des célibataires à partir de 25 ans et des familles de 25 à 35 ans. Netanya est aussi la ville qui a accueilli près de 600 étudiants de France (50 chaque année depuis 2002) dont la plupart se sont mariés et installés en Israël.

Netanya est l’une des villes où réside le plus grand nombre d’immigrants francophone en Israël (plus de 34% de la population parle français). Elle a accueilli au cours des 10 dernières années 5,000 nouveaux immigrants. Pour aider à l’intégration des olim de France, la Mairie, le Ministère de l’intégration et l’Agence Juive ont créé ensemble un programme d’Alyah dont le but est d’aider les familles à s’intégrer au mieux dans la vie active.

Le célèbre kikar est le lieu de rendez-vous de toute la population de la ville; les jeunes comme les séniors apprécient la qualité de vie et l’animation qui y règne.
De plus en plus de familles avec enfants s’installent à Netanya et dans les villes avoisinantes, et créent ainsi une nouvelle dynamique.

Beaucoup de nouveaux arrivants ont fui les attentats et l’antisémitisme en France.

Netanya vit dans l’insouciance. Une ambiance de vacances toute l’année qui se gagne à la sueur du front. Pas de 35 heures et une protection sociale bien inférieure à celle de la France. « On peut faire deux travail dans une journée : être serveuse et femme de ménage ou travailler dans la téléphonie. La vérité, il ne faut pas avoir peur de travailler », explique Deborah Berros.

 

Commentaires

Commentaires