La mesure imposée par les autorités est entrée en vigueur ce midi en raison de l’augmentation continue des cas de coronavirus dans le pays. Hier, il y a eu plus de 200 infections. Le ministère de la Santé a recommandé l’utilisation de masques de protection également lors d’événements extérieurs massifs.

Le ministère a également recommandé aux personnes appartenant à des groupes à risque et aux personnes non vaccinées de s’abstenir de participer aux grandes réunions.

Après que le ministère de la Santé a annoncé qu’il réimposerait l’utilisation des masques dans les espaces clos , la directive est entrée en vigueur aujourd’hui (vendredi) à 12h00. La mesure a été prise en raison de l’augmentation des cas de coronavirus en Israël, a indiqué le ministère.

Selon la mesure, les Israéliens seront tenus de porter des masques à l’intérieur, à l’exception de leur lieu de résidence permanent. Pendant ce temps, hier, 227 Israéliens ont reçu un diagnostic de coronavirus. Cependant, le nombre de patients hospitalisés reste stable et faible.

La directive ne s’appliquera pas dans les cas suivants : les enfants de moins de sept ans, les personnes qui ne peuvent pas utiliser de masque en raison d’un handicap, les personnes seules ou éloignées des autres, deux travailleurs qui effectuent leurs activités professionnelles habituelles dans la même pièce , et ceux qui pratiquent des activités sportives. En outre, le ministère a recommandé le port de masques lors d’événements de masse en plein air.

Le ministère a également recommandé aux personnes appartenant à des groupes à risque et aux non vaccinés de s’abstenir de participer aux grands rassemblements.
Hier, 41 331 tests de coronavirus ont été effectués, dont 227 positifs, soit un taux de positivité de 0,6%.

« Le respect du protocole d’isolement est notre talon d’Achille. Ceux qui brisent l’isolement sont un problème pour tout le monde. C’est ainsi que la maladie se propage maintenant et que les variantes entrent dans le pays. »

Malgré la forte augmentation de la morbidité, le nombre de patients hospitalisés n’a guère augmenté. Il y a 48 personnes hospitalisées pour coronavirus dans tout le pays, 26 d’entre elles dans un état critique et 16 sont connectées à des respirateurs artificiels.

Après deux épidémies majeures de virus qui ont été détectées à Binyamina et Modi’in la semaine dernière, le directeur du « Coronavirus Project », Nachman Ash, a déclaré hier que ces derniers jours, davantage de sources d’infection sont apparues dans tout le pays, comme à Kfar. Saba, Ramla et Herzliya, entre autres.

« Notre mission commune est de contrôler l’épidémie et de minimiser la morbidité », a déclaré le professeur Ash. « Je demande qu’ils soient testés. Quiconque a été en contact avec un [patient coronavirus] confirmé, il est important qu’il passe le test, qu’il soit vacciné ou non. »

Le professeur Ash a également exhorté les Israéliens revenant de l’étranger à s’isoler volontairement à leur arrivée et à reconsidérer les voyages non essentiels en dehors de la frontière du pays, afin d’empêcher la propagation de nouvelles variantes du coronavirus dans la population.

« Le respect du protocole d’isolement est notre talon d’Achille. Ceux qui brisent l’isolement sont le problème de tous. C’est ainsi que la maladie se propage maintenant et que des variantes entrent dans le pays. La règle d’isolement doit être dans tous nos esprits. », a-t-il souligné. « Si un enfant revient de l’étranger aujourd’hui et va à l’école demain, c’est mal, et tout le monde devrait le lui dire ainsi qu’à ses parents », a-t-il ajouté.

%d blogueurs aiment cette page :