2,4 millions d’enfants israéliens retournent à l’école – avec un quart de million d’enfants incapables d’y aller en raison des quarantaines et des fermetures de classes.

Le système scolaire public israélien a officiellement ouvert l’année scolaire 2021-2022 mercredi, avec quelque 2,4 millions d’enfants retournant à l’école, alors même que la quatrième vague de la pandémie de coronavirus se poursuit.

Selon un rapport publié mercredi matin à Israel Hayom , 35 508 étudiants ne pourront pas assister aux cours mercredi après avoir été testés positifs pour le virus, avec 55 390 autres étudiants isolés.

Au total, environ un quart de million d’élèves n’ont pas pu assister aux cours le premier jour d’école, principalement en raison de la restriction de l’apprentissage en personne dans les villes où les taux d’infection sont élevés. Dans ces communautés « rouges », les cours de la huitième à la douzième année ne sont autorisés que si plus de 70 % des élèves ont été complètement vaccinés.

Les élèves des communautés rouges dont les classes sont vaccinées à moins de 70 % ouvriront l’année scolaire avec un « enseignement à distance » sur Internet.

Selon les statistiques du ministère de la Santé, 81 % des 16-18 ans commençant les 10e, 11e et 12e années sont vaccinés, tandis que seulement 56 % des 12-15 ans commençant les 7e, 8e et 9e années ont reçu le première dose du vaccin.

Les membres du personnel scolaire doivent désormais adhérer au système de « passe verte » et ne seront autorisés sur les campus scolaires que s’ils sont vaccinés, récupérés ou ont un test COVID négatif récent, y compris des tests rapides d’antigène jusqu’à 84 heures.

Le ministère de l’Éducation n’a pas encore élaboré de plans pour les enseignants remplaçants au cas où des enseignants non vaccinés refuseraient de se soumettre à des tests réguliers.