Les ministres lors de la réunion du cabinet soutiennent la proposition de Netanyahou de prolonger le verrouillage jusqu’au 31 janvier pour permettre aux responsables de la santé d’élargir la campagne de vaccination; toute personne partant pour Israël doit présenter un test négatif.

 

Israël a voté mardi pour prolonger le verrouillage national complet jusqu’à la fin du mois de janvier dans le but de réduire la flambée inquiétante des cas de coronavirus et d’élargir la campagne de vaccination.

Le cabinet israélien s’est réuni plus tôt pour discuter d’une extension de son verrouillage strict actuel, qui devrait expirer jeudi, alors que le pays a pour la première fois enregistré 10000 infections à coronavirus en un jour.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahou lors de la réunion du cabinet a proposé de prolonger le verrouillage jusqu’au dimanche 31 janvier, la plupart des ministres soutenant la proposition. Netanyahou a déclaré que l’extension du verrouillage faciliterait l’expansion de la campagne de vaccination.
« Nous devons faire un effort pour stimuler la campagne de vaccination, et pour que cela se produise, nous devons prolonger le verrouillage. Nous devons gagner du temps, alors qu’il y a un verrouillage, il est possible de vacciner des millions de personnes. Nous devons aller partout où il y a un retard dans les vaccinations «avec un marteau» – les communautés ultra-orthodoxes et arabes – jusqu’à ce que nous soyons tous vaccinés. « 

Les ministres ont également approuvé la mesure qui verrait toute personne embarquant sur un vol pour Israël être obligée de présenter un test de coronavirus négatif, effectué au plus tard 72 heures avant le départ.

Le ministre de la coopération régionale, Ofir Akunis, a déclaré qu’il ne soutenait pas l’extension du verrouillage dans les villes «vertes» et s’est abstenu de voter.

Au cours de la réunion, Netanyahou et le ministre de la Défense Benjamin Gantz ont exigé du ministère de la Santé que les Israéliens aussi jeunes que 16 ans soient vaccinés dès que possible. Netanyahou a ajouté que le verrouillage est le moment idéal pour étendre la campagne nationale de vaccination.

Le directeur général du ministère de la Santé, le professeur Hezi Levy, a déclaré que les responsables discuteraient jeudi de la vaccination des lycéens contre le COVID-19 afin que leurs examens d’inscription puissent se dérouler comme prévu.