Le ministre de la Santé annonce son intention de mettre fin aux restrictions sur les activités publiques et les rassemblements.

Le ministre israélien de la Santé a annoncé dimanche que la plupart des restrictions à l’activité publique seraient autorisées à expirer le mois prochain.

Le ministre Yuli Edelstein (Likud) a déclaré dimanche soir qu’étant donné la période prolongée de faibles taux d’infection au COVID, le ministère de la Santé ne demandera pas au gouvernement d’étendre la réglementation d’urgence limitant les rassemblements de masse et les activités publiques.

«Israël enfin revient à la normale», a déclaré Edelstein. «Il y a moins de six mois, nous avons lancé la campagne de vaccination de masse. Grâce à l’excellent travail des agents des établissements de santé… nous avons mené la meilleure campagne de vaccination au monde.

Les restrictions expireront le 1er juin et incluent les limites imposées en vertu des règles du «marqueur vert» (Tav Yarok) et du «marqueur violet» (Tav Sagol).

Le port du masque à l’intérieur, cependant, n’expirera pas automatiquement le 1er juin, bien que le ministère de la Santé envisage d’évaluer si l’exigence doit être maintenue ou supprimée.

Les restrictions sur les voyages à destination et en provenance d’Israël, cependant, resteront en vigueur.

Malgré les changements, Edelstein a déclaré que la fin de nombreuses mesures COVID d’Israël venait «avec un astérisque».

«Le ministère de la Santé continuera à œuvrer pour maintenir Israël en tant que pays «vert » et poursuivra ses vastes efforts de surveillance pour prévenir les épidémies. Évidemment, s’il y a des épidémies, nous devrons reculer. J’ai exhorté les Israéliens à ne pas se rendre dans des pays où les taux d’infection sont élevés et à garder un œil sur les avertissements de voyage du ministère de la Santé.»

%d blogueurs aiment cette page :