Le Rabbi avait fixé un certain nombre de coutumes à respecter à l’occasion de la Hilloula du Rabbi précédent. Ce sont ces mêmes coutumes qui ont été reprises pour le 3 Tamouz. En voici quelques-unes :

  •  On allumera une bougie de vingt-quatre heures depuis vendredi soir 1er juin.
  •  Pendant chacune des trois prières du jour, cinq bougies (de 24 heures( resteront allumées devant l’officiant.
  •  On donnera de la Tsedaka (pendant la semaine), au nom de chacun des membres de sa famille, pour une institution du Rabbi.
  •  On consacrera un moment dans la journée pour parler du Rabbi et de sa grande Ahavat Israël (amour du prochain) à sa famille et son entourage.
  •  On étudiera les chapitres de Michnayot correspondant aux lettres qui constituent le nom du Rabbi.
  •  On étudiera les enseignements du Rabbi.
  •  On rédigera un « Pane », « Pidyone Néfech », (vendredi ou les jours proches de la date) une lettre de demande de bénédictions (en y précisant les prénoms et les prénoms des mamans de chacun) qui sera déposée sur le Ohel du Rabbi.

 

ECRIRE AU RABBI

%d blogueurs aiment cette page :