Le DG Ash du ministère de la Santé aurait signé une directive pour vacciner dans les écoles pendant les heures de classe.

 

Israël est en guerre contre la pandémie et les deux prochaines semaines seront critiques, a déclaré mercredi le commissaire aux coronavirus, le professeur Salman Zarka, alors que le nombre de patients dans des conditions graves atteignait 578, dont plus de 100 sous respirateurs.

« Je crois que nous sommes en guerre, notre morbidité augmente de jour en jour », a déclaré Zarka, s’exprimant devant la commission des lois et de la constitution de la Knesset, qui s’est réunie pour discuter du nouveau règlement qui est entré en vigueur aujourd’hui.

« En regardant les données de ce matin, nous ne pouvons pas simplement dire « peut-être » », a-t-il déclaré. « Ce ‘peut-être’ vaut la vie des citoyens d’Israël.

Plus de 120 personnes ont succombé au virus au cours de la semaine dernière, plus du double qu’au cours de tout le mois de juillet et plus de 15 fois plus qu’en juin.

Quelque 7 832 nouveaux cas ont été signalés en Israël mardi, 5,6% des personnes dépistées étant positives. Les deux chiffres ont marqué une baisse par rapport à la veille, lorsque le pays a enregistré 8 734 cas et un taux de positivité de 6,2% – les deux marquant le plus haut depuis février.

En attendant, le pays continue la course pour vacciner les individus de plus de 50 ans avec une troisième dose. « Aucune personne dans un état critique n’a été vaccinée trois fois », a déclaré Zarka. Jusqu’à présent, plus de 1,1 million d’Israéliens ont reçu le rappel.

Le directeur général du ministère de la Santé, le professeur Nachman Ash, a signé une directive pour effectuer des vaccinations dans les écoles pendant les heures de classe, selon des informations parues dans les médias israéliens.

La question a fait l’objet d’un débat entre les ministères de la Santé et de l’Éducation, ces derniers s’opposant fortement à l’idée.
Vacciner environ un million d’Israéliens éligibles qui n’ont pas encore été vaccinés est considéré par les autorités comme la priorité numéro un pour éviter des restrictions plus strictes.

« Le temps jusqu’à la veille de Roch Hachana est le moment critique – ou, Dieu nous en préserve, le virus nous vaincra et nous arriverons à un verrouillage comme le premier et le deuxième, où nous n’allons pas à plus de 100 mètres de nos maisons ”, a déclaré Zarka.

Les restrictions actuelles ne sont pas suffisantes pour contenir l’épidémie, a-t-il déclaré.

« En tant que commissaire corona, je voudrais limiter les rassemblements à 50 à l’intérieur et 100 à l’extérieur », a-t-il fait remarquer.

À partir de mercredi, le système Green Pass a été étendu à toutes les activités et lieux, à l’exception des centres commerciaux et des magasins, pour lesquels le contour du ruban violet a été rétabli, permettant un maximum d’une personne sur sept m². Magasins de moins de 100 m² sera exonéré.

Dans le cadre du système Green Pass, seules les personnes vaccinées, guéries ou ayant subi un test rapide dans les 24 heures précédentes auront le droit d’accéder à certains sites.

Par ailleurs, les rassemblements privés, pour lesquels le Pass Vert ne s’applique pas, ont été plafonnés à 50 personnes en intérieur et 100 en extérieur.