Accueil VIDEOS Vidéos par intervenants Rav Yossef David Cohen Tanya Chapitre 28 (1ère partie) par le Rav Yossef David Cohen "la fuite"
Tanya Chapitre 28 (1ère partie) par le Rav Yossef David Cohen "la fuite"
Vidéo - Rav Yossef David Cohen
Dimanche, 08 Septembre 2013 12:49





Nous reprenons notre Étude du Tanya au chapitre 28 qui se place au milieu de 7 chapitres traitant de la joie, la Simh´a. C'est un sujet récurrent de la Hassidout qui n'a de cesse de mettre l'accent sur sa nécessité absolue dans notre service de D'. Le Tanya va donc en parler pendant 7 chapitres : du 26 au 32 ( guematria du nom de D'  : 26, jusqu'au 32 guematria du cœur ). 

Résumé des cours précédents : 

Chapitre 26 : il traite des épreuves matérielles en soulignant que la bonté de D' se manifeste parfois de façon dévoilée mais parfois de façon voilée. Pour autant c'est toujours la bonté de D' qu'il faut percevoir au travers de ces épreuves et par conséquent même si cela parait paradoxal il faut conserver la Simh´a. 

Chapitre 27 : Celui-ci traite des pensées  perverses, obscènes qui peuvent agresser, survenir en pleine journée, pendant le travail par exemple, et ainsi déranger, faire tomber la personne dans la tristesse. Le but est alors de redoubler de joie sachant qu'en surmontant cette épreuve nous allons accomplir la Mitsvah de ne pas poursuivre les désirs de notre cœur.

Le chapitre 28 va lui traiter des pensées étrangères qui surgissent à l'esprit de la personne, non pas pendant ses préoccupations matérielles mais au contraire pendant son service de D' . Nous nous ne pouvons appliquer le raisonnement précédent qui était de dire que D' envoyait cette épreuve pour accomplir la mitzvah de repousser la pensée étrangère, puisque dans le cas qui nous occupe la personne est déjà en train d'accomplir une mitzvah qui est celle de son service divin. Il y aurait donc tout lieu d'être triste pensant que si cette pensée étrangère survient c'est qu'elle est la preuve de la mauvaise qualité de notre service de D'. 

Au contraire évidemment, la Simh´a, la joie doit être préservée explique la Tanya :

1/ la personne doit faire tous les efforts pour ne pas prêter attention à cette mauvaise pensée, ne lui donner aucune consistance ou importance. Il faut fuir le champ de bataille comme l'explique une très belle histoire Hassidique. Telle est la première étape !

2/ il faut par ailleurs surtout ne pas imaginer que l'on peut élever  la source de cette mauvaise pensée, ce travail est réservé aux Tsadikim, nous n'avons pas le pouvoir de réaliser cette transformation. En effet concernant  ces derniers les mauvaises pensées ne sont pas les leurs, c'est pourquoi ils peuvent en élever la source, et ainsi transformer le mal en bien. 

Comment détecter d'ailleurs qu'une mauvaise pensée n'a pas pour origine notre propre personne ? C'est en constatant que face a celle-ci nous éprouvons ni émotion, ni pulsion, dans le cas contraire elle nous appartient pleinement. Le moyen reste donc d'être attaché au Tsadikim qui eux peuvent amenuiser leur force, leurs effets. 

3/ enfin il faut comprendre que si cette mauvaise pensée survient pendant notre service divin, c'est que nous pouvons l'optimiser, l'améliorer, en redoublant de concentration. C'est cela qui dans cette situation nous est demandé, rendre encore plus performant ce service. Quel mérite!

Pour conclure en cette veille de Rosh Hashana où il y a lieu de redoubler de Simh´a ainsi que de prendre sur nous l'acceptation de la royauté divine, si pendant ces deux jours, pendant nos prières survenaient de telles pensées, il faut les fuir et redoubler de concentration et de joie. 
Chanah Tovah.

Add your comment

Your name:
Your email:
Titre:
Comment:
 
 

paiement0  anash

 

 

MOI AUSSI JE CLIQUE SUR J'AIME!!

3tamouz574-ecrire

0ohel חסידות.אורג   

 2017-11-06 094922

 

radio.hassidout.org

 

PETITES ANNONCES

DEMANDE DE TEHILIM 
POUR UNE REFOUAH CHELAMA
cliquezici

Je lis les Tehilim en ligne

 
LES TEHILIM DU JOUR


ALBUM PHOTOS DU RABBI

 rav-itshak-goldberg

musique_habad


Les cours vidéo du Rav Y.I Ofen



LE DVAR MALHOUT (hébreu)

.

0dvar_malhout

LE HITAT DU JOUR

Houmach avec Rachi
Le commentaire de Rachi est une composante indispensable de l'étude quotidienne de la Torah. Son explication du 'Houmach, les cinq premiers livres de la Torah, clarifie le sens "simple" du texte de sorte qu'un enfant de cinq ans brillant puisse le comprendre.

Psaumes / Téhilim
Composé par le Roi David, le livre des Psaumes fut une source d'inspiration et un refuge dans la détresse au cours des siècles pour les Juifs comme pour les non-Juifs. Lire ses pages revient à entamer une conversation avec D.ieu.

Tanya
La 'Hassidout 'Habad est une philosophie globale liée à un mode de vie qui conçoit le Juif comme le lien unissant le Créateur avec le monde. Écrit par Rabbi Chnéour Zalman de Lyadi, le fondateur de 'Habad, le Tanya est le texte central de cet enseignement.

Hayom Yom
Hayom Yom – une expression qui se traduit par « Au jour le jour » – est un recueil de pensées concises, souvent liées à la période où à l’étude du jour, qui procurent au lecteur de quoi sustenter son âme chaque jour de l'année.

Rambam
Le Michné Torah est l'œuvre principale du Rambam (Rabbi Moïse ben Maïmon). Elle contient des centaines de chapitres qui explicitent l'ensemble des lois évoquées dans la Torah.
 

arazim


140-140-1217

חסידות.אורג   

lph

 

appli bl 

 

 

 

TEXTES KODECH

Hassidout
 Admour Hazaken
 Admour Hemtsahi
 Tsemah Tsedek
 Rabbi Maharach
 Rabbi Rachab
 Rabbi Rayats

 LE RABBI

 

http://www.otzar770.com/img/home/logo_english.gif
 
haoros
 
sihot-audio
 
 
Textes de Niglei
 Tana'h
 Michna
 Talmud
 Rambam
Choulhan Arouh
 Admour Hazaken
 Kitsour
Textes de Kabbale
 Zohar Brith Milah
 Sifrei Kabbala
 

A TELECHARGER
HEBREU
DVAR.MALHOUT

Etude du Rambam
Moré Chiour 5778
Etude quotidienne du Choul'han Arou'h Harav
Chir Lamaalot

 

 חסידות.אורג

FRANCAIS
lasidra-violet
Liste produits cachers Consistoire
 La Mezouza
 Les Tefilines
Guide des bénédictions
Maamar bar Mitsva

Calculer sa date anniversaire hébraïque

 

Iguerot Kodech en français