Email rédaction et publicités : hassidout.org@gmail.com    -   Envoi de photos par whatsapp : 00972-587-587-972

ilouil-nishmat-moule

 

 

Accueil
Vivre avec Machia'h : Avant les miracles
Magazine - Judaisme
Vendredi, 19 Mai 2017 10:06

 

vivre-avec-machiah

 

Par Gérard Touaty

 

L’ère messianique sera-t-elle marquée par une profusion de miracles ou, comme l’affirme le Talmud, ne sera que la suite naturelle de notre monde ? La réponse à cette question prend son point de départ au début de notre paracha.

 

C’est avec une promesse « conditionnelle » que s’ouvre la parachath Bé’houkotaï. « Si vous avancez dans Mes lois….vos pluies tomberont en leur temps, la terre donnera ses récoltes et la paix règnera etc. Parmi toutes ces promesses, nombreuses sont celles qui ne se sont pas encore réalisées mais qui connaîtront leur accomplissement lors de la venue du Machia’h. Ainsi quand le texte affirme que l’arbre du champ donnera son fruit, la Tradition comprend cette promesse comme l’assurance que l’arbre stérile donnera des fruits dans les temps futurs.


Une contradiction


On trouve dans plusieurs textes du Midrach ou du Talmud différentes promesses qui se produiront alors, et qui verront un bouleversement de l’ordre naturel comme par exemple le fait que le loup vivra paisiblement avec l’agneau. De ce fait, il paraît difficile de comprendre les mots du Rambam qui déclare dans son Michné Thora (1) : « Qu'il ne te vienne pas à l'esprit qu'à l'époque de Machia'h sera annulée quelque chose dans la marche du monde, ou que sera changée la nature de la création: le monde continuera selon sa nature…. ». Nous avons d’un côté des promesses qui dépassent l’ordre naturel alors que de l’autre, la loi stipule que le monde ne connaîtra aucun changement structurel ! Mais la contradiction prend de l’ampleur quand on prend connaissance des « Treize articles de Foi » du Rambam lui-même qui déclare qu’un Juif a l’obligation de croire dans la résurrection des morts ! Ici, le Rambam n’est pas en contradiction avec une autre opinion : il semble se contredire lui-même !


Le joug des Nations


Pour comprendre cette opposition, il faut diviser l’époque messianique en deux périodes qui nous permettront de comprendre qu’il n’existe pas de contradiction, nous dit le Rabbi. Dans un premier temps, le Machia’h se révèle dans le monde dans un but, nous dirions, élémentaire : permettre au peuple juif de se consacrer à l’étude de la Thora et à la pratique des commandements sans subir le joug des Nations. Pour atteindre cette plénitude, il suffit seulement que les Juifs ne soient pas dérangés dans l’accomplissement de leur but sur terre. Comme le Rambam, lui-même le stipule : « ….Les Sages et les Prophètes n'ont désiré l'époque de Machia'h, ni pour dominer le monde, ni pour opprimer les Nations, ni pour être magnifiés par les peuples, ni pour manger, boire et se réjouir, mais pour être adonnés à la Torah et sa Sagesse, sans être opprimés ou perturbés, pour en avoir le mérite dans la vie future, comme nous l'avons expliqué dans les Lois de la Téchouva » (2). On comprend que pour vivre cette époque, les miracles ne sont pas nécessaires. Ce n’est qu’après cette époque que commencera alors une ère nouvelle où s’accompliront les évènements supra naturels annoncés par les prophètes. Toutefois, le déroulement de cette chronologie n’est pas irrémédiablement déterminé. Nous savons, d’après le Talmud (3) que ces évènements peuvent prendre une tournure différente : si le peuple juif n’est pas méritant la révélation messianique se déroulera d’après le temps fixé par D.ieu (en deux époques). Mais si au contraire il est méritant, D.ieu hâtera cette révélation et nous verrons alors de nombreux miracles dès les premiers instants de la délivrance. C’est ce qui se passera très prochainement puisque nous savons qu’à l’unanimité, nos Maîtres et le Rabbi à leur tête, ont affirmé qu’en ces derniers instants d’exil, le peuple juif est méritant.

Gérard Touaty


Notes

(1) Lois des Rois, chap. 12, parag. 1
(2) Lois des Rois, chap. 12, parag. 4
(3) Traité Sanhédrine, p. 98a

Add your comment

Your name:
Your email:
Titre:
Comment:
 
 

du mercredi soir 24 mai 2017

au jeudi soir 25 mai 2017

 

44

jours du Omer

paiement0 anash 
MOI AUSSI JE CLIQUE SUR J'AIME!!

 

3tamouz574-ecrire

0ohel חסידות.אורג 

 logo 

 keren-shmouel 

 

iphone-whatsapp3

PETITES ANNONCES

DEMANDE DE TEHILIM 
POUR UNE REFOUAH CHELAMA
cliquezici

Je lis les Tehilim en ligne

 
LES TEHILIM DU JOUR

ALBUM PHOTOS DU RABBI

 

musique_habad


Les cours vidéo du Rav Y.I Ofen



LE DVAR MALHOUT (hébreu)

.

0dvar_malhout

LE HITAT DU JOUR

Houmach avec Rachi
Le commentaire de Rachi est une composante indispensable de l'étude quotidienne de la Torah. Son explication du 'Houmach, les cinq premiers livres de la Torah, clarifie le sens "simple" du texte de sorte qu'un enfant de cinq ans brillant puisse le comprendre.

Psaumes / Téhilim
Composé par le Roi David, le livre des Psaumes fut une source d'inspiration et un refuge dans la détresse au cours des siècles pour les Juifs comme pour les non-Juifs. Lire ses pages revient à entamer une conversation avec D.ieu.

Tanya
La 'Hassidout 'Habad est une philosophie globale liée à un mode de vie qui conçoit le Juif comme le lien unissant le Créateur avec le monde. Écrit par Rabbi Chnéour Zalman de Lyadi, le fondateur de 'Habad, le Tanya est le texte central de cet enseignement.

Hayom Yom
Hayom Yom – une expression qui se traduit par « Au jour le jour » – est un recueil de pensées concises, souvent liées à la période où à l’étude du jour, qui procurent au lecteur de quoi sustenter son âme chaque jour de l'année.

Rambam
Le Michné Torah est l'œuvre principale du Rambam (Rabbi Moïse ben Maïmon). Elle contient des centaines de chapitres qui explicitent l'ensemble des lois évoquées dans la Torah.