Email rédaction et publicités : [email protected]    -   Envoi de photos par whatsapp : 00972-587-587-972

ilouil-nishmat-moule

   

horaires
                                                                                            hor

Accueil
Parachat Pin’has "remonter le courant des rivières" par le Rav Yaakov Abergel
Magazine - Paracha
Mercredi, 27 Juillet 2016 13:03

rav-yaakov-abergelLe Rav ‘Hadakov, qui fut le secrétaire du Rabbi, déclara un jour qu’il était stupéfait par la capacité du Rabbi à bouleverser et à changer, si cela s’avérait nécessaire, le programme de sa journée. Nullement soumis aux situations et aux imprévus qui se présentaient à lui, le Rabbi savait briser les limites que nous imposent ce monde et dominait véritablement les jours de sa vie.


Le Rabbi lui-même enseigna qu’à l’exemple du saumon, qui pour survivre remonte le courant des rivières pour aller pondre dans le fleuve où il est né. Un juif doit parfois savoir ‘remonter le courant’, c’est à dire s’élever au-dessus de la réalité pour avoir un champ de vision plus large, un nouvel angle de vue qui, une fois découvert, lui permet d’agir contre toute attente.


Un enseignement du Rabbi sur la Paracha Pin’has nous permet de comprendre ce que signfie ‘remonter le courant’.


Zimri avait péché, et tous ignoraient la loi qu’il convenait de suivre (le din). Moché, Aaron et tous les Anciens ne savaient que faire.


Le jeune Pin’has vit l’action de Zimri et se souvenant de la loi que Moché avait oubliée, il lui dit:


-J’ai appris de toi que dans un tel cas la Hala’ha est que Zimri doit être tué!


Moché lui répondit alors:


-Tu t’es souvenu de cette loi, tu mérites donc de l’appliquer! Et immédiatement Pin’has “prit un javelot dans sa main” (Sanhédrine 82a).


Le Rabbi explique que Pin’has ne s’est pas dit: “de quoi devrais-je m’inquiéter? Il y a ici des Tsadikim, des grands du peuple d’Israël qui sont plus sages que moi…Ils sauront bien quoi faire! Pour quelle raison devrais-je intervenir?


Au contraire Pin’has se leva immédiatement et dit à Moché ce qu’il convenait de faire d’aprés la loi de D.ieu.


Pin’has mérita pour cela de recevoir la prêtrise. Son attitude est un exemple pour chaque juif. Il y a parfois des sujets qui ne sont pas abordés par les grands de notre génération. Ce n’est pas une raison pour ne pas agir nous-même. Il nous est interdit de penser que si tel grand n’a pas donné d’ordre et si tel autre n’a pas agit, alors nous-mêmes sommes dispensés d’agir. Il ne convient pas de nous justifier, ni d’échapper à nos responsabilités. Si D.ieu nous donne l’occasion d’agir, si nous savons que nous avons les moyens d’agir, alors cela devient une obligation. Si D.ieu nous donne une mission à accomplir alors Il nous donne en même temps les forces nécéssaires pour la réaliser, et pour réussir. Comme pour Pin’has qui avait une mission et trouva la force de l’accomplir sans être intimidé par la présence de tous les Grands d’Israël, nous même possédons notre part dans la Torah et les Mitsvoth, et avons l’obligation d’agir quelque soient les circonstances.


Cet enseignement du Rabbi est précieux, il sous-entend que l’humilité n’exclut pas l’audace et l’obstination.


Dans son ouvrage intitulé “la Source” (27ième discours; chapitre 1) le Rabbi Rachab donne l’explication suivante du verset (Chémoth, 34, 9): “Car c’est un peuple à la nuque raide”:


Cette “nuque raide” n’est pas péjorative, au contraire c’est la qualité des enfants d’Israël, leur vertu. C’est la détermination inébranlable qu’ils possèdent à “se détourner du mal et faire le bien” sans aucune argumentation rationnelle ni discussion.

 

L’obstiné se comporte d’une façon irrationnelle, sa volonté est bien plus forte que celle de l’homme qui s’appuie sur la raison. L’intellect affaiblit le désir et lui impose des limites tandis que la volonté, l’aspiration résolue que l’intellect ne gouverne pas, sont sans bornes. C’est pourquoi la détermination de l’obstiné est solide et ferme”.


Chaque juif possède “cette obstination irréductible dans sa quête de la sainteté”, elle lui donne la force d’affronter le courant des rivières, comme l’exprime le Rabbi Rachab “en se comportant d’une façon irrationnelle…Sans aucune argumentation rationnelle ni discussion”.


De fait l’attitude de Pin’has s’accorde à l’enseignement de l’Admour Hazaken selon lequel nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour provoquer la venue de notre Juste Machia’h. Chaque juif est lié à D.ieu d’un lien immuable. Or ce lien est au-delà de toutes les limites de ce monde. Au-delà du temps et de l’espace. C’est pour cette raison que le Rabbi savait changer et bouleverser s’il le fallait l’ordre et l’emploi du temps de ses journées en éveillant la force de l’essence de son âme.

Il soumettait ce monde physique à la volonté la plus profonde de son âme, tout comme Pin’has qui avait lui-aussi la “nuque raide”. Chaque juif détient également le pouvoir de soumettre l’espace et le cours du temps à “l’aspiration résolue que l’intellect ne gouverne pas”, à l’aspiration la plus profonde de l’âme de recevoir le dévoilement de la 50ième Porte de la Connaissance, le dévoilement de D.ieu et de Sa Torah nouvelle par l’intermédiaire du Machia’h.


Rav Yaakov Abergel

 

Add your comment

Your name:
Your email:
Titre:
Comment:
 
 
MOI AUSSI JE CLIQUE SUR J'AIME!!

paiement0

 

 

 

3tamouz574-ecrire

0ohel חסידות.אורג   

 keren-shmouel 

 

207 2017-05-05 11-40-45 PUB-GROSKASH

PETITES ANNONCES

DEMANDE DE TEHILIM 
POUR UNE REFOUAH CHELAMA
cliquezici

Je lis les Tehilim en ligne

 
LES TEHILIM DU JOUR


ALBUM PHOTOS DU RABBI

 rav-itshak-goldberg

musique_habad


Les cours vidéo du Rav Y.I Ofen



LE DVAR MALHOUT (hébreu)

.

0dvar_malhout

LE HITAT DU JOUR

Houmach avec Rachi
Le commentaire de Rachi est une composante indispensable de l'étude quotidienne de la Torah. Son explication du 'Houmach, les cinq premiers livres de la Torah, clarifie le sens "simple" du texte de sorte qu'un enfant de cinq ans brillant puisse le comprendre.

Psaumes / Téhilim
Composé par le Roi David, le livre des Psaumes fut une source d'inspiration et un refuge dans la détresse au cours des siècles pour les Juifs comme pour les non-Juifs. Lire ses pages revient à entamer une conversation avec D.ieu.

Tanya
La 'Hassidout 'Habad est une philosophie globale liée à un mode de vie qui conçoit le Juif comme le lien unissant le Créateur avec le monde. Écrit par Rabbi Chnéour Zalman de Lyadi, le fondateur de 'Habad, le Tanya est le texte central de cet enseignement.

Hayom Yom
Hayom Yom – une expression qui se traduit par « Au jour le jour » – est un recueil de pensées concises, souvent liées à la période où à l’étude du jour, qui procurent au lecteur de quoi sustenter son âme chaque jour de l'année.

Rambam
Le Michné Torah est l'œuvre principale du Rambam (Rabbi Moïse ben Maïmon). Elle contient des centaines de chapitres qui explicitent l'ensemble des lois évoquées dans la Torah.