Accueil
Paracha Chela'h par le Rav Yaacov Abergel
Magazine - Paracha
Jeudi, 23 Juin 2016 07:57

rav-yaakov-abergel

“laisser le coin au bout de son champ pour les pauvres”

 

Le 2 mars 1961 (Pourim 5721) Le Rabbi de Loubavitch déclara: “Ecoute, il y a une terre désolée qui est spirituellement sous-développée. Il y a des juifs là-bas qui ne savent même pas qu’il leur manque quelque chose…Va chez le juif qui est dans un tel besoin, sois là-bas un jour, une semaine, un mois, une année, dix ans…D.ieu a assez d’années à partager, autant d’années que le travail demande, il te donnera”.


La préoccupation essentielle du Rabbi est à l’évidence l’interêt qu’il porte aux juifs “qui ne savent pas qu’il leur manque quelque chose”. Ceux-ci la plupart du temps n’ont pas conscience du fait qu’ils possèdent une âme divine qui a besoin d’être nourrie du pain de la Torah. Jusqu’au jour où le Rabbi envoie à la rencontre de l’un de ces juifs qui vit sur cette “terre spirituellement sous-développée”, l’un de ses émissaires. La mission de l’émissaire n’est pas d’apprendre à cet homme qu’il est juif, cela il le sait déjà, mais consiste à lui révéler ce que cela signifie véritablement.


Lorsque cet émissaire s’assied près de lui et lui enseigne le début du livre du Tanya, ce juif apprend qu’il est en réalité un des fils du Roi des Rois, un prince de D.ieu, qui a reçu comme héritage de son ancêtre Avraham une âme que l’Admour Hazaken n’hésite pas à définir comme étant “véritablement une parcelle de divinité d’En-Haut…”


Ce juif comprend alors peu à peu qu’il possède des moyens d’agir qui dépassent de loin les limites de ce monde, puisqu’il brille en lui-même une lumière qui n’a pas de limite ni de fin. L’émissaire lui donne un exemple. Le Baal Chem Tov compare le juif à la terre car de même que la terre peut donner des fruits à l’infini, un juif possède la force de donner des fruits à l’infini. Ces fruits ce sont les Commandements divins.


Dans notre paracha il est question de la conquête de la terre d’Israël. D’après la comparaison que le Baal Chem Tov établit entre la terre et un juif nous comprenons que la conquête de la terre d’Israël est aussi une allusion à la conquête de nous-même. En effet, la mission de chaque juif consiste à faire de ce monde matériel (une terre profane) une demeure pour D.ieu (la terre d’Israël), mais elle consiste également à raffiner notre âme “matérielle” (l’âme animale) dont le seul désir est d’assouvir des désirs matériels et grossiers qui sont dénués de tout caractère divin.


Celui qui parvient à conquérir la terre d’Israël est celui qui parvient à la pureté du coeur car son seul désir est D.ieu, ainsi qu’il est dit: “Mon âme a soif de Toi”.


A la lumière de ce qui vient d’être dit nous pouvons expliquer que la Mitsva qui consiste à “laisser le coin au bout de son champ pour les pauvres” (Mitzvah 216, Kédochim, 19, 9) n’est pas sans évoquer les paroles du Rabbi.


Du fait que l’on compare un juif à la terre (un “champ”), “laisser le coin au bout de son champ pour les pauvres” signifie que chaque juif malgré toutes ses occupations, doit consacrer un peu de son temps (“laisser un coin de son champ”) aux pauvres, c’est à dire qu’il doit donner un peu du pain et de l’eau de la Torah à ces juifs qui se trouvent “sur une terre désolée et qui ne savent même pas qu’il leur manque quelque chose”.


Rav Yaakov Abergel

 

Add your comment

Your name:
Your email:
Titre:
Comment:
 
 

du mercredi soir 26 avril 2017

au jeudi soir 27 avril 2017

 

16

jours du Omer

paiement0 anash 
MOI AUSSI JE CLIQUE SUR J'AIME!!

 

3tamouz574-ecrire

0ohel חסידות.אורג 

 

 keren-shmouel 

 

iphone-whatsapp3

PETITES ANNONCES

DEMANDE DE TEHILIM 
POUR UNE REFOUAH CHELAMA
cliquezici

Je lis les Tehilim en ligne

 
LES TEHILIM DU JOUR

ALBUM PHOTOS DU RABBI

 

musique_habad


Les cours vidéo du Rav Y.I Ofen



LE DVAR MALHOUT (hébreu)

.

0dvar_malhout

LE HITAT DU JOUR

Houmach avec Rachi
Le commentaire de Rachi est une composante indispensable de l'étude quotidienne de la Torah. Son explication du 'Houmach, les cinq premiers livres de la Torah, clarifie le sens "simple" du texte de sorte qu'un enfant de cinq ans brillant puisse le comprendre.

Psaumes / Téhilim
Composé par le Roi David, le livre des Psaumes fut une source d'inspiration et un refuge dans la détresse au cours des siècles pour les Juifs comme pour les non-Juifs. Lire ses pages revient à entamer une conversation avec D.ieu.

Tanya
La 'Hassidout 'Habad est une philosophie globale liée à un mode de vie qui conçoit le Juif comme le lien unissant le Créateur avec le monde. Écrit par Rabbi Chnéour Zalman de Lyadi, le fondateur de 'Habad, le Tanya est le texte central de cet enseignement.

Hayom Yom
Hayom Yom – une expression qui se traduit par « Au jour le jour » – est un recueil de pensées concises, souvent liées à la période où à l’étude du jour, qui procurent au lecteur de quoi sustenter son âme chaque jour de l'année.

Rambam
Le Michné Torah est l'œuvre principale du Rambam (Rabbi Moïse ben Maïmon). Elle contient des centaines de chapitres qui explicitent l'ensemble des lois évoquées dans la Torah.