contact

ilouil-nishmat-moule 

 HASSIDOUT.ORG 

EST HEUREUX DE VOUS INVITER  

DANS SON NOUVEAU SITE

Merci d'effacer de vos favoris l'adresse www.hassidout.org/sj


et de n'utiliser que l'adresse hassidout.org 

Accueil
Emor "l'esprit de la lettre" par Rav Yaacov Spitezki
Magazine - Paracha
Lundi, 16 Mai 2016 13:10

Émor(Lévitique 21-24)
L'esprit de la lettre


Vu superficiellement, la Torah semble accorder une importance extrême à une multitude de lois et de détails. Certains critiquent cette « obsession » pour le caractère technique des commandements, arguant qu’elle en dénature l’aspect humain sous-jacent. Mais cela est un préjugé sans fondement et il suffit de lire les Prophètes qui condamnent à maintes reprises un ritualisme desséché pour s’en convaincre.


Voici une réflexion tirée de la Paracha de la semaine qui nous prouve à quel point la loi juive est sensible à la dignité humaine.


Dans la Paracha Émor figure notamment le commandement de laSefirat Haomer. Celui-ci consiste à compter chaque soir les jours qui séparent la fête de Pessah de celle de Chavouot. Ce décompte est très minutieux et de nombreux détails, non respectés, peuvent invalider ce commandement.


Un exemple : comme toutes les mitsvot, le décompte du Omer est précédé d’une bénédiction. Mais pour être à même de la réciter, il faut avoir dûment compté tous les jours précédant du Omer. Détail important ; si l’on a oublié de compter en soirée, on pourra se rattraper pendant la journée suivante mais sans bénédiction. Puis le soir suivant venu, on reprendra le compte avec la bénédiction. En revanche, si l’on a négligé de rattraper le compte le lendemain de l’omission, on ne pourra plus compter avec bénédiction.


Supposons à présent qu’un homme se trouve dans cette situation. Il a raté un jour entier, et de ce fait, il ne peut plus compter avec la bénédiction. Quelques jours plus tard, il doit diriger l’office à la synagogue. Comme le veut l’usage, c’est l’officiant qui doit réciter à voix haute la bénédiction précédant le Omer. Or en théorie, cet indinvidu n’aurait pas le droit de réciter la bénédiction. Pourtant, pour éviter de lui infliger une honte en public, la loi juive fait preuve d’humanité et lui accordent à titre exceptionnel la permission de réciter la bénédiction en public !


Cet exemple nous prouve que la dimension humaine de la mitsva revêt plus de poids que ses contingences "techniques".


La période du calendrier hébraïque dans laquelle nous nous trouvons actuellement rejoint d’ailleurs cette dimension. Rabbi Akiva perdit 24 000 disciples, décimés par une épidémie. Le Talmud souligne que la cause de cette tragédie avait pour origine un manque de respect mutuel entre les élèves. En effet, chaque disciple était convaincu que sa compréhension des enseignements du maître était supérieure à celle de ses camarades. Et c’est ce qui l’entraîna à vouloir imposer à tout prix son opinion, sans prendre la peine d’écouter celle des autres.


Or quelle valeur a le respect de la loi si le respect de l’autre est bafoué ?


C’est là tout le danger du fanatisme…
RAV YAACOV SPITEZKI

 

 

Add your comment

Your name:
Your email:
Titre:
Comment:
 
 

paiement0  anash

 

 

3tamouz574-ecrire 

 

 

PETITES ANNONCES

Je lis les Tehilim en ligne

 
LES TEHILIM DU JOUR


ALBUM PHOTOS DU RABBI

LE DVAR MALHOUT (hébreu)

.

0dvar_malhout

 

arazim

 


generale-140 140

 

חסידות.אורג   

 

 

 

TEXTES KODECH

Hassidout
 Admour Hazaken
 Admour Hemtsahi
 Tsemah Tsedek
 Rabbi Maharach
 Rabbi Rachab
 Rabbi Rayats

 LE RABBI

 

http://www.otzar770.com/img/home/logo_english.gif
 
haoros
 
sihot-audio
 
 
Textes de Niglei
 Tana'h
 Michna
 Talmud
 Rambam
Choulhan Arouh
 Admour Hazaken
 Kitsour
Textes de Kabbale
 Zohar Brith Milah
 Sifrei Kabbala
 

A TELECHARGER
HEBREU
DVAR.MALHOUT

Etude du Rambam
Moré Chiour 5778
Etude quotidienne du Choul'han Arou'h Harav
Chir Lamaalot

 

 חסידות.אורג

FRANCAIS
lasidra-violet
Liste produits cachers Consistoire
 La Mezouza
 Les Tefilines
Guide des bénédictions
Maamar bar Mitsva

Calculer sa date anniversaire hébraïque

 

Iguerot Kodech en français