La loi 21, une loi québécoise sur la laïcité de l’État est une loi adoptée le 16 juin 2019 par le Parlement du Québec. Elle est la première loi à disposer que « L’État du Québec est laïque ». Elle restreint le port de symboles religieux chez certains fonctionnaires en état d’autorité dont les enseignants du réseau scolaire public, tout en reconnaissant un droit acquis aux personnes déjà en poste avant la présentation du projet de loi, le 28 mars 2019.

Plus de 500 membres de la communauté juive de TMR se sont réunis pour manifester contre le nouveau projet de loi et célébrer ensemble un Chabbat à la belle étoile.

Pour accueillir la foule, le Beth habad de the Town a transformé son parking de 6000 m2 en un parc géant. Il a également hissé une immense tente à l’arrière du terrain.

Il y a seulement 60 ans, les Juifs n’avaient pas le droit de posséder de maison à Mont-Royal. Vendredi après-midi, un DJ a joué de la musique juive alors que des centaines de personnes sont entrées pour danser et savourer un barbecue avant le Chabbat avec un bar ouvert.

Les femmes ont ensuite inauguré Chabbat avec un éclairage commun des bougies de Chabbat. Un service mélodieux de la prière de Maariv a suivi.

Après la Tefila, un dîner avec service traiteur a été servi sur de la porcelaine dans la tente gigantesque. Après un magnifique « Chalom Ale’hem » et « Echet Hail », le Rav Moshe Krasnanski, Chaliah du Rabbi  a dirigé la communauté avec le Kiddouch.

Le sujet brûlant discuté au repas était la nouvelle loi interdisant la Kippa et autres vêtements religieux aux juges, enseignants, officiers de police et gardiens de prison.

«C’était une formidable démonstration d’union et de force face au nouveau projet de loi», a déclaré le Rav Moshe Krasnanski, fondateur et chef spirituel de Habad de the Town. «C’était une démonstration publique pour montrer que la communauté juive de Montréal, et de TMR en particulier, est dynamique, active et là pour rester.»

Après le Chabbat, les participants ont fait l’éloge du Shabbo Mega Outdoor. «C’était le meilleur vendredi soir de ma vie», s’est exclamée Silvana Smejoff.

«La tente était fabuleuse», a déclaré Helen Brotte. «Cela vous ramène à votre enfance et que vous pouviez jouer avec vos amis. Les gens étaient joyeux, la musique était excellente et la nourriture était délicieuse ».

«Ce fut la soirée la plus fantastique», a déclaré David Minsky . «J’ai amené un grand groupe de dix personnes et elles ont passé un moment inoubliable. En fait, deux d’entre eux étaient des survivants de l’Holocauste et ils sont partis presque en larmes parce que cela leur rappelait à quoi ressemblait le judaïsme à la maison.”

 






























































































WhatsApp CONTACTEZ HASSIDOUT.ORG