Le premier événement du genre a été inauguré cette semaine à Jérusalem: un circuit de Bar et Bat Mitsva pour les garçons et les filles qui ont grandi musulmans et ont été sauvés avec leurs mères de villages arabes.

Vingt jeunes garçons et filles juifs sauvés ces dernières années avec leurs mères de villages arabes se sont réunis cette semaine sur la place du Kotel Hamaaravi, où Yad Lea’him a lancé le programme "Circuit des Bar / Bat Mitsva".

Ce sont des jeunes qui ont grandi dans la foi musulmane et qui, depuis leur sauvetage des villages, sont accompagnés par des éducateurs dévoués de Yad Lea’him qui les ont aidés à revenir dans le giron du peuple juif. Le projet de tutorat de Yad Lea’him est devenu ces dernières années un dénominateur commun parmi les survivants et inclut plusieurs centaines d'enfants ayant la même histoire. Cette fois cependant, il s'agit d'un nouveau projet spécialement conçu pour ceux qui atteignent l’âge de la Bar Mitsva ces mois-ci.

Le programme "Circuit de Bar / Bat Mitsva" a été préparé pour eux, et comprend les études spécifiques qui les aideront à se préparer correctement cet événement. Le programme, élaboré avec un effort considérable et étalé sur une année entière est adapté à la situation unique de ces garçons et des filles et respecte leur transition du monde musulman au monde juif.

Comme indiqué, le programme a été lancé en milieu de semaine sur la place du Mur occidental. Avant d’entrer dans le lieu saint, les participants ont été accueillis individuellement au centre voisin nommé "Charcheret Hadorot", où ils ont reçu une explication détaillée sur la chaîne juive des générations et sur le fait qu’ils en font partie de manière indubitable.

"Bien que nous ayons déjà étudié le sujet, la forme ludique sous laquelle il est transmis au centre « Charcheret Hadorot » nous a donné une idée plus claire de notre condition", a déclaré l'une des filles. "Nous avons réalisé que nous devions tout faire pour faire partie de cette chaîne."

Plus tard, alors qu'ils se trouvaient dans l'enceinte, le groupe des filles a fabriqué des chandeliers pour des survivantes de la Shoah, tandis que les garçons ont participé à un atelier expérimental décrivant le processus d'écriture des Téfilines et visionné une vidéo spéciale sur le sujet.

De là, les groupes sont entrés pour prier dans les vestiges de notre Temple. Deux des garçons qui avaient déjà célébré leur Bar Mitsva au cours des deux dernières semaines sont même montés à la Torah et tous les jeunes ont prié et remercié Dieu pour leur libération de captivité et pour l'avenir.

La visite s'est terminée par un repas de fête organisé dans une salle à proximité, au cours de laquelle un certain nombre de rabbins ont parlé aux garçons de leur entrée sous le joug des Mitsvot, cherchant à leur insuffler des forces nouvelles pour la suite de leur parcours.

Yad Lea’him souligne que le nouveau projet «Circuit des Bar Mitsva» fera partie intégrante des activités de sauvetage de l'organisation. L'organisation a également déclaré que "certains des garçons et même l'une des rescapées, venaient pour la première fois de leur vie au Mur des lamentations. Le fait qu'ils soient nés et aient grandi musulmans les a empêchés de se rendre au Mur des lamentations. Il ne fait aucun doute que ce projet contribuera encore plus à relier les enfants juifs sauvés des villages arabes à leurs racines. "

WhatsApp CONTACTEZ HASSIDOUT.ORG