WHATSAPP POUR ENVOI DE PHOTOS UNIQUEMENT : 00972 587 587 972 [email protected]

Jeunes et moins jeunes sont venus pour la pose de la première pierre des nouveaux locaux de Beit Gavriel Shul et Gan Menachem à Londres.

Collive, traduit par Hassidout.org

Avec une journée particulièrement chaude, inhabituel pour une ville comme Londres, il semblait que D.ieu Lui-Même souriait, lorsque les jeunes et les vieux se réunissaient pour célébrer les Hana’hat Even Hapinah, la pose de la première pierre,  pour les nouveaux locaux de Beit Gavriel Shul et du Gan Menachem.

Les enfants, avec leurs parents et grands-parents, se sont joints aux rabbins et aux dirigeants communautaires pour fêter cette étape importante pour la communauté Loubavitch de Londres.

L’événement a été organisée par la communauté du Rav Menachem Junik, qui a accueilli l’assemblée et les rabbanim: le Dayan, Rav Lichtenstien, Rosh Beth Din de la Fédération des Synagogues, le Dayan, Rav L.Y. Raskin, Rav d’Anash Stamford Hill, le Rav Gedalia Lieberman, Rav de Heichal Menachem Golders Green et le Rav Faivish Vogel. Des Chlou’him de longue date et des membres du Rabbinat britannique,  M. Shmuel Lew, M. Yitzchok Sufrin, M. Levi Sudak et le directeur du Mouvement Loubavitch au Royaume-Uni, le Rav Bentzi Sudak, étaient également présents. Le Rav Y.M. Hertz, Rav du nord-ouest de Londres Anash, n’a pas pu assister en personne mais avait appelé plus tôt pour envoyer ses vœux chaleureux.

Le Rav Junik a remercié Hachem pour avoir permis d’atteindre ce moment mémorable. Il a raconté l’historique de la Shul, qui a été nommée “Beit Gavriel Shul”, à la mémoire des Chlou’m assassinés à Mumbai, le Rav Gabriel et Rivka Holtzberg hy”d. “À l’approche de son dixième anniversaire, il est vraiment incroyable qu’un bâtiment construit à cet effet soit finalement érigé pour la communauté.”

Reliant l’occasion à la Fête de Chavouot qui approche, le Rav Junik a expliqué que “même si le site ne ressemble en rien à un bâtiment délabré dans un désert, la Torah nous a elle été donnée dans un désert. Une des raisons pour lesquelles la Torah a été donnée dans le désert, c’est que la Torah ne peut se réaliser que chez celui qui se transforme en désert en se libérant de tout. Parfois, lorsque nous nous apprêtons à étudier la Torah ou à prier, nous avons du mal à nous concentrer car notre esprit est rempli par toutes nos préoccupations matérielles, il n’y a plus de place pour qu’il s’imprègne de la Torah. Si l’on veut capter les paroles de D., il est nécessaire de faire le vide, le désert en soi-même”.

Le Rav Junik a donné une mention spéciale au personnel dévoué de Gan Menachem, dirigé par Mme Miriam Lieberman et Mme Dina Toron. “Le jardin d’enfants est une véritable histoire à succès et, à maintes reprises, j’ai été approchée par des parents qui n’ont que de grandes choses à dire sur les expériences de leurs enfants au Gan. Ce sera certainement un moment spécial dans l’histoire du Gan lorsqu’il il emménagera dans ces nouveaux locaux pour recevoir encore plus d’enfants.”

“Les plus grands des remerciements,” a conclu le Rav Junik , “va aux nombreux comités qui l’ont mené à bien, dirigés par M. Mendy Freundlich et M. David Abramson.”

Un discours émouvant a ensuite été prononcé par un activiste communautaire de premier plan et un des fondateurs de Beth Gavriel, M. David Abramson. Dans sa manière amicale, David a pris peu de crédit, mais à la place a fait l’éloge de personnes telles que le président Mendy Freundlich qui ont  tant investi pour atteindre cette étape importante. Il a également raconté que, “exactement 18 ans auparavant, je n’étais pas un juif pratiquant et  je venais de déménager à Londres, dans la même rue que les nouveaux locaux.  Je me souviens qu’a l’époque, je regardais bizarrement les gens qui marchaient de si loin pour venir prier le Chabbat dans la Shul. Je ne peux vraiment pas expliquer  comment, aujourd’hui, je me retrouve si impliqué dans la construction de cette nouvelle shul”.

 

.

 

 

Commentaires