WHATSAPP : 00972 587 358 770 [email protected]

Photographie de Ezra Landau

 

Les trois amours – l’amour de D.ieu, l’amour de la Torah et l’amour du prochain – ne font qu’un. On ne peut pas les dissocier, car ils sont d’une seule essence… Et comme ils sont d’une essence unique, chacun d’entre eux incarne tous les trois.

 

Cela signifie qu’à moins que l’ensemble des trois amours soit présent, aucun d’entre eux n’est complet ; mais cela signifie aussi que lorsque l’un des trois existe, il finira par les amener tous les trois.

Quelqu’un qui aime D.ieu, et est ouvert à cet amour, en viendra à aimer ce que D.ieu aime : tous Ses enfants. Et son amour le conduira à souhaiter rapprocher les enfants de D.ieu de la Torah, parce que c’est ce que D.ieu aime. Celui qui aime la Torah finira par intégrer la conscience que le but et la raison d’être de la Torah est de rassembler avec amour D.ieu et tous Ses enfants. Et celui qui aime véritablement un autre Juif en viendra inévitablement à aimer D.ieu, puisque l’amour de son prochain est, en substance, l’amour de D.ieu ; et il se sentira poussé à rapprocher ses frères juifs de la Torah, qui est l’expression et l’actualisation de leur lien avec D.ieu.

Quand il y a l’amour de D.ieu, mais pas l’amour de la Torah et l’amour d’Israël, cela signifie que l’amour de D.ieu est également défaillant. D’autre part, quand il y a l’amour d’un autre Juif, cela finira par amener aussi un amour de la Torah et un amour de D.ieu…

Donc, si vous voyez une personne qui a l’amour de D.ieu, mais manque d’amour de la Torah et d’amour de son prochain, vous devez lui dire que son amour de D.ieu est incomplet. Et si vous voyez une personne qui a seulement l’amour de son prochain, vous devez vous efforcer de l’amener à l’amour de la Torah et à l’amour de D.ieu, de sorte que son amour envers ses semblables ne s’exprime pas seulement par le fait de prodiguer du pain aux affamés et de l’eau aux assoiffés, mais aussi en les rapprochant de la Torah et de D.ieu.

Lorsque nous aurons les trois amours ensemble, nous parviendrons à la Rédemption. Car, tout comme cette dernière Galout (exil) fut causée par un manque d’amour fraternel, la Rédemption finale et immédiate sera atteinte par l’amour de son prochain.

 

Le Rabbi de Loubavitch

 

WhatsApp CONTACTEZ-NOUS PAR WHATSAPP