WHATSAPP : 00972 587 358 770 [email protected]

fr.chabad.org

Question :
J’adore Pessa’h. Je déteste le nettoyage de Pessa’h. J’ai entendu dire que Pessa’h concerne la liberté spirituelle et le dépassement des limites personnelles, mais qu’est-ce que le ménage a à voir avec cela ?

 

Réponse :
Ma femme trouve une nouvelle leçon spirituelle dans le nettoyage de Pessa'h chaque année. Voici sa dernière idée :

 

Savez-vous quelles parties de la maison sont les plus difficiles à nettoyer ? Quelles sont les zones qui accumulent le plus de déchets ? On pourrait penser que ce sont les zones les plus fréquentées, les pièces où il y a le plus de circulation et les parties de la maison qui sont les plus utilisées.

 

Mais ce n’est pas le cas. En fait, c’est tout le contraire. Les pièces les plus désordonnées de la maison sont celles où vous n’habitez pas. Une pièce en plus, une armoire inutilisée, un garage négligé – voilà les coins les plus encombrés, les plus poussiéreux et les plus désordonnés de la maison. Plus une zone est désertée et vide, plus elle accumule de désordre. Si vous ne remplissez pas une pièce de choses utiles, elle deviendra la décharge de toutes les bricoles qui n’ont de place nulle part. L’espace vide ne reste pas vide longtemps. Il amasse de la poussière, et beaucoup plus.

 

Votre vie fonctionne exactement de la même manière. Un esprit qui reste inactif est un terrain fertile pour les soucis et les peurs inutiles. C’est quand nous n’avons pas sur quoi penser que nous commençons à nous sentir déprimés et malheureux de notre sort. Les personnes les plus dangereuses sont celles qui s’ennuient. Quand on n’a rien de mieux à faire, on file du mauvais coton.

 

En revanche, quand on est occupé, on est moins susceptible d’avoir des ennuis. Comme l’a dit un grand maître ‘hassidique : « Je ne m’attends pas à ce que mes disciples ne pèchent pas parce qu’ils sont trop vertueux pour pécher. Je m’attends à ce qu’ils ne pèchent pas parce qu’ils sont trop occupés. »

 

Alors pendant que vous nettoyez la maison pour Pessa’h, méditez sur la pagaille des coins vides, et étonnez-vous de combien le vide peut être si plein de bêtises. Laissez cela vous inspirer à remplir votre esprit de sagesse et votre emploi du temps de bonnes actions.

 

Vous voulez trouver un sens à la vie ? Remplissez-la.

WhatsApp CONTACTEZ-NOUS PAR WHATSAPP