WHATSAPP POUR ENVOI DE PHOTOS UNIQUEMENT : 00972 587 358 770 [email protected]

 

(pour la santé, la réussite spirituelle et matérielle de Tsiporah bat Esther)

 

La ‘Hassidout nous enseigne  que le Nom divin ‘Elokim’ correspond au niveau du divin qui s’habille dans ce monde, ainsi qu’il est dit (Béréchit, 1,1): ‘Au commencement , Elokim créa le ciel et la terre’. A l’opposé, le Nom divin ‘Havayé’ désigne le niveau du divin qui transcende les mondes.

A ce sujet, dans le Hayom-Yom du 3 Tichri 5704‘Chabbat Chouva’, le Rabbi rapporte un enseignement de l’Admour Hazaken. Pendant leChabbat Paracha Tavo 5528 (1768), l’Admour Hazaken reçut le Tséma’h Tsédek, et lui raconta que son Maître le Maguid de Mèzeritch donna un commentaire qui commençait par les mots ‘Et tu retourneras jusqu’à L’Eternel (Havayé) ton D.ieu (Eloké’ha)’(‘Eloké’ha est la contraction de l’expression ‘Elokim chel’ha’: ‘ton D.ieu’)

L’Admour Hazaken expliqua que par sa ‘Téchouva’, c’est-à-dire par son‘Retour’ (‘Chouva’) vers D.ieu, un Juif doit parvenir à ce que ‘Havayé(le niveau du divin qui transcende les mondes), devienne ‘ton D.ieu’,‘Eloké’ha’. D.ieu (‘Elokim’) a la même valeur numérique que ‘HaTéva’, ainsi qu’il est dit: ‘Au commencement Elokim créa le ciel et la terre’.

Il est possible d’expliquer ici que cet enseignement de l’Admour Hazaken rappelle la déclaration que fit notre père Yaakov (Vayètsé, 28, 21)‘Et je reviendrai en paix vers la maison de mon père et l’Eternel (Havayé) sera pour moi D.ieu (Elokim)’.

En effet, ‘je reviendrai’ exprime clairement la ‘Téchouva’, et ‘la maison de mon père’ évoque le niveau supérieur de Téchouva décrit par l’Admour Hazaken.

Or, les mots employés par l’Admour Hazaken pour décrire cetteTéchouva sont à peu près identiques à ceux prononcés par Yaakov. L’Admour Hazaken explique ‘qu’un Juif doit parvenir à ce que ‘Havayé’ soit ‘ton D.ieu’ (‘Eloké’ha’), et Yaakov déclare que ‘l’Eternel (Havayé) sera pour moi D.ieu (Elokim)’.

De fait, ‘le Retour de Yaakov à la maison de son père’ n’est pas sans évoquer le retour de l’âme à sa source. Ce ‘Retour’ représente le dévoilement de l’Essence de l’âme dans les pensées les paroles et les actes d’un Juif. Lorsque la lumière infinie et illimitée de D.ieu (le niveau d’Havayé) descend et se dévoile dans les limites de l’homme, et dans les limites de ce monde (dans le niveau d’Elokim).

L’idée du dévoilement de l’Essence divine est constamment présente dans tous les enseignements de toutes les Parachiot du Dvar Mal’hout. Sur laParacha Vayéle’h, le Rabbi écrit que ‘le monde est dans une situation de ‘Ma’hloket’ (‘Désaccord’) avec D.ieu’.

 Le monde est ‘en désaccord’ avec D.ieu, signifie que L’Eternel et le monde semblent être séparés l’Un de l’autre. Ainsi, du fait que L’Eternel Se cache dans le monde, sans S’y dévoiler, il nous semble que le monde est en ‘désaccord’ avec D.ieu.

L’occasion est donnée ici au Rabbi de nous enseigner que c’est précisément par l’action des enfants d’Israël, que la paix est établie entre le monde et D.ieu. C’est par leur étude de la Torah, et par leur accomplissement des Commandements divins, que les enfants d’Israël révèlent D.ieu dans le monde. Chaque Juif détient la capacité deréconcilier le monde avec D.ieu.

C’est à celà que se rapporte ces propos du Rabbi dans le Dvar Mal’hout:‘Ils attirent et dévoilent, non pas seulement le niveau de la Torah qui est lié à ce monde, mais aussi le niveau de la Torah qui est au-delà de ce monde, jusqu’à dévoiler le niveau de la Torah qui se trouve dans Son Essence’.

Dans le même ordre d’idée, le Rabbi nous donne une explication du verset (Dévarim, 1, 2)‘Onze jours depuis ‘Horev (le Mont Sinaï) par le chemin de la montagne de Séir jusqu’à Kadèche Barnéa’.

Les ‘11 jours depuis ‘Horev’ sont une allusion à la Séfira de Kéter qui surplombe les 10 Séfiroth du monde d’Atsilout.

Les enfants d’Israël reçurent les 10 Commandements sur le Mont-Sinaï. C’est le niveau du divin qui est lié à ce monde (et aux 10 Séfirot). Puis Les enfants d’Israël quittèrent le Mont-Sinaï, et les ‘11 jours depuis le Mont ‘Horev’ représentent donc l’ascension à partir du niveau du divin qui est lié à ce monde (le Mont ‘Horev) jusqu’au niveau du divin qui est au-delà de ce monde.

L’ascension des enfants d’Israël, ‘pour atteindre un niveau supérieur aux 10 Séfirot, et aux 10 Paroles qui correspondent avec ces 10 Séfirot, et par lesquelles le monde fut crée, jusqu’à atteindre même un niveau qui est au-delà des 10 Commandements, eux-mêmes liés à ces 10 Paroles’.

Ainsi, par leur travail, les enfants d’Israël parviennent au niveau de laOnzième Séfira, la Couronne qui surplombe tout l’enchaînement des mondes: ‘Kéter’.

Ce sont donc précisément les âmes d’Israël qui peuvent assouvir le désir de D.ieu de faire de ce monde une demeure pour Son Essence. Chaque Juif détient la capacité d’aller ‘de prodiges en prodiges’, à l’exemple de Moché au sujet duquel il est dit (Vayéle’h, 31, 1): ‘Moche alla et adressa ces paroles à tout Israël’.

L’anniversaire du Rabbi, le 11 Nissan, semble être une allusion évidente a tout ce qui vient d’être dit.

le chiffre 11 représente en effet l’accession à l’aspect le plus profond du divin. Or, ce n’est que par son attachement au Rabbi qu’un Juif peut atteindre ce niveau. Ce n’est que par son attachement à ses enseignements qu’il peut dépasser l’aspect extérieur de la réalité, pour atteindre la perception du divin qui dépasse cette réalité.

Evidemment, notre travail consiste avant tout à nous attacher à la partie révélée de la Torah, tout en dévoilant les forces de la partie révélée de notre âme (dévoiler les forces de notre l’intellect, les sentiments qui naissent dans le coeur, et nos actions qui en découlent).

Mais, le Rabbi nous permet de parvenir à la Couronne qui surplombe l’enchaînement des mondes. Il nous permet d’accéder à l’Essence divine,à la partie profonde de notre âme, à la partie profonde de la Torah.

Ce Chabbat Téchouva, est donc celui du retour vers l’Essence de notre âme qui est enracinnée dans l’Essence divine. Un retour vers l’Essence de la Torah du Rabbi.

Dès-lors, sans aucun doute nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour ‘répandre à l’extérieur’ les forces qui nous seront données pendant ce Chabbat, afin de faire totalement don de nous-même pour provoquer la venue de notre Juste Machia’h, très bientôt et de nos jours, avec l’aide de D.ieu.

Commentaires

WhatsApp CONTACTEZ-NOUS PAR WHATSAPP