WHATSAPP POUR ENVOI DE PHOTOS UNIQUEMENT : 00972 587 587 972 [email protected]

.

Avant l’ouverture de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem et les événements de “la journée de la Nakba”, les manifestants brûlent des pneus et entrent en conflit avec des soldats de Tsahal. Pendant ce temps, Shin Bet accuse l’Iran de financer les manifestations dans la bande de Gaza ces dernières semaines.

Israël a mobilisé ses forces de sécurité pour l’anniversaire de la Nakba (catastrophe) en 1948. Chaque 15 mai, la journée de la Nakba est marquée par des manifestations palestiniennes et des affrontements parfois sanglants avec les forces de sécurité israéliennes.

Des milliers de Palestiniens se sont rassemblés près de la barrière frontalière de Gaza, lundi matin, et provoquent les forces de Tsahal déployées dans la région, avant la cérémonie d’ouverture de l’ambassade américaine à Jérusalem et les événements de la Journée du Nakba.

Les manifestants ont brûlé des pneus et lancé des pierres sur les soldats, essayant de s’approcher de la clôture.  La plupart des manifestants se sont rassemblés dans la zone nord, près du quartier de Saja’iyya, face au kibboutz Nahal Oz.

Plus tôt lundi, le Shin Bet a accusé l’Iran de financer les récentes manifestations dans la bande de Gaza. Une enquête sur un membre du Hamas de Gaza, âgé de 19 ans, a révélé les méthodes de l’organisation terroriste qui contrôle la bande. Le jeune homme a été arrêté alors qu’il se rendait en Israël pour voler des caméras de sécurité et couper la clôture le long de la bande de Gaza.

Son enquête a révélé que le Hamas donnait l’ordre à ses membres de couper la clôture et de voler des caméras de sécurité pour aider abattre la clôture et à perturber l’activité de Tsahal avant le Jour de la Nakba. L’organisation terroriste cherche à diffuser son activité auprès des médias en tant que soulèvement populaire plutôt que d’activités violentes menées par ses membres.

L’enquête a également révélé que les membres du Hamas prenaient une part active aux violences le long de la barrière tous les vendredis, portant des couteaux, des cisailles à ferrailles et des bouteilles d’essence.

מפגינים ברצועת עזה (צילום: רויטרס)

(צילום: רויטרס)

 

מפגינים ברצועת עזה (צילום: AFP)

(צילום: AFP)

מפגינים ברצועת עזה (צילום: AFP)

(צילום: AFP)

מפגינים ברצועת עזה (צילום: AFP)

מפגינים ברצועת עזה, הבוקר(צילום: AFP)

רחפן הופל על ידי מפגינים ברצועת עזה ()

הפלסטינים טוענים: הפלנו רחפן של צה”ל

מפגינים ברצועת עזה (צילום: רויטרס)

(צילום: רויטרס)

Commentaires

Commentaires