WHATSAPP : 00972 587 358 770 [email protected]

Levi Aronov est probablement le plus jeune entrepreneur de Crown Heights à avoir ouvert une boutique dans le quartier de Brooklyn, qui abrite une grande population composée de Hassidim Habad et le siège mondial de Lubavitch.

Arborant lui-même une pleine barbe noire, ce jeune homme de 24 ans est désormais connu sous le nom de Railroad Barber, qui est le nom du nouveau salon de coiffure qu’il

a ouvert récemment sur Troy Avenue.

Mais travailler avec une paire de ciseaux et une tondeuse à la main n’est pas une tâche nouvelle pour ce natif de Postville. À l’âge de 16 ans, Aronov a coupé les cheveux de ses camarades lors de ses études à la Yechiva Loubavitch de Monsey et de Miami. Il a fait du bon travail et ses cxamarades revenaient sans cesse, lui permettant de gagner de l’argent de poche.

Des années après avoir obtenu son diplôme de Yeshiva, Aronov s’est essayé à d’autres secteurs, comme l’immobilier et le crédit automobile, et a fini par s’interroger sur son avenir avec moins de 41 $ sur son compte bancaire. Il s’est vite rendu compte que son meilleur choix serait d’aller apprendre dans une l’école de coiffure.

À l’âge de 20 ans, Aronov s’est inscrit à la Tribeca Barber School, ce qui a entraîné des emplois dans 2 salons de coiffure différents. Il a commencé à faire des coupes de cheveux à domicile pour ses clients, faisant environ 500 rendez-vous en un an.

Son objectif était d’ouvrir un salon de coiffure et il l’a atteint même plus tôt que prévu.

Avec l’aide de sa mère, Aronov a ouvert son propre salon de coiffure juste avant Pessah, promettant à ses clients la même expérience agréable et relaxante qu’il leur avait offerte lorsqu’il se rendait à leur domicile ou à leur bureau.

La boutique donne l’impression d’être le salon de votre grand-mère, avec de véritables antiquités de divers États, du Maryland au New Jersey, alignées le long des murs, ainsi que des canapés et des fauteuils rembourrés propices à une conversation agréable.

«Je voulais un endroit plus classic, où les gens puissent se détendre et se sentir à l’aise», a déclaré Aronov à COLlive.com. «Les gens sortaient de Crown Heights pour se faire couper les cheveux et je voulais offrir ce service dans le quartier.»

Aronov tient à souligner qu’il a un grand respect pour les barbiers de longue date de Kingston Avenue «qui le font depuis toujours», dit-il.

Il est spécialisé dans l’attention personnelle et le temps supplémentaire accordé à chaque client.

«Je suis fier de mon travail. Lorsque le client quitte les lieux, c’est mon nom qui figure sur cette coupe », explique Aronov. « Les gens me font toujours des compliments sur mes coupes de cheveux, parce que je passe le temps nécessaire avec chacun d’eux », dit-il.

Il recommande vivement de prendre rendez-vous, en raison de la demande.

«Je prends le temps de donner une expérience agréable et calme à mes clients. Le prix est donc un peu plus élevé, mais les gens apprécient vraiment le service personnalisé», dit-il.

Les clients sont très à l’aise assis dans le fauteuil du coiffeur et adorent parler de ce qui se passe dans leur vie. Aronov réfléchit donc à l’idée de lancer un podcast présentant des conversations avec des clients appelé Conversations in the Barber Chair. «Ce sera une conversation organique, sur de nombreux sujets différents, en fonction de l’identité du client», déclare-t-il.

Et si vous pensez que le salon de coiffure est réservé aux adultes, Aronov souligne que 20 à 30% de ses clients sont des enfants.

«Les enfants ont besoin de se sentir en sécurité et d’apprendre qu’une coupe de cheveux ne doit pas être effrayante», dit-il. «Avec juste un peu de patience, vous pouvez permettre à un enfant de bien s’asseoir sur la chaise et de se faire couper les cheveux sans drame et pleurs.»

 

The Railroad Barber
409 Troy Ave, Brooklyn, NY 11213
(917) 251-8485
Pour rendez-vous, rendez-vous sur:
TheRailroadBarber.com 
www.facebook.com/railroadbarber

 





WhatsApp CONTACTEZ-NOUS PAR WHATSAPP