fbpx
WHATSAPP POUR ENVOI DE PHOTOS UNIQUEMENT : 00972 587 358 770 [email protected]

La ville de Beitar Illit vient de connaître un drame terrible qui a bouleversé toute la population : deux jeunes enfants d’une même famille, Zvi, 2 ans, et Efrat Ginsburg, 4 ans, ont péri dans un incendie qui s’est déclaré dans l’appartement familial qui a été totalement détruit.

Claire Dana-Picard / Chiourim.com

 

Les deux petites victimes ont été enterrées mercredi après-midi en présence de centaines de personnes, membres de la famille, voisins et amis. Personne n’a pu retenir ses larmes au cours des obsèques qui se sont déroulées à la maison funéraire de Shamgar, à Jérusalem.

C’est le grand-père des deux petits, Rav Nathan David Shapira, du Mossad Harav Kook, qui a pris la parole le premier, en pleurant la mort de ses petits-enfants chéris. Puis l’oncle, Rav Daniel Ginzburg, l’un des dirigeants de la Yeshiva Beth Meir, a parlé de la famille et a évoqué le grand malheur qui l’avait frappée.

Le père endeuillé, Reouven Ginsburg, a prononcé un discours déchirant dans lequel il a exprimé, malgré son immense douleur, sa foi inébranlable en D.. Il a notamment déclaré : « Que peut-on dire ? On ne peut rien dire. Nos Sages ont écrit que tout ce que fait D. est pour notre bien. Dans la Meguilat Routh, Naomi dit ‘Ne m’appelez plus Naomi, appelez-moi Mara’. Nous accompagnons nos jeunes enfants à leur dernière demeure, des enfants qui n’ont pas fauté ».

Il a ajouté, provoquant des sanglots dans l’assistance : « Leurs derniers mots, hier, étaient ‘Shema Israel’. C’est le seul verset que Zvi savait dire. C’est amer, terriblement amer ».

Il a poursuivi, suscitant  de nouveau l’émotion de la foule: « D. nous a donné deux âmes saintes, pures, Zvi, âgé de deux ans et Efrat, quatre ans ». S’adressant ensuite directement à ses enfants disparus, ‘qui se trouvent devant le Trône céleste’, il leur a demandé de prier pour tous leurs proches et pour tout le peuple d’Israël.

Après tous ces Hespédim, le convoi s’est dirigé vers le cimetière du Har Hamenouh’ot où les deux petits ont été enterrés l’un à côté de l’autre.

Yehi Zih’ram Barouh’.

 

Commentaires

WhatsApp CONTACTEZ-NOUS PAR WHATSAPP